Les tours Gabarre vivent leurs dernières semaines à Lauricisque

travaux publics pointe-à-pitre
Les tours Gabarre 1
©C. Ledézert

Les travaux de destruction des trois tours Gabarre sont entrés dans leur dernière phase. Elles devraient avoir complètement disparues du paysage pointois dans quelques semaines. Un chantier qui a pris du retard en raison de la crise Covid, sans que cela n'ait d'incidence sur le coût de l'opération

Inscrite dans le nouveau programme de rénovation urbaine de la ville de Pointe à Pitre, la démolition des trois tours Gabarre qui dominent l'entrée de la ville, a débuté en octobre 2018. Elle se déroule en quatre phases. La fin des travaux est prévue pour décembre 2021. Et durant ce mois d'avril, on est entré dans la dernière ligne droite.

Des tours impressionnantes qui comportaient 476 logements répartis sur 19 étages et qui ont accueilli depuis les années 70 plusieurs centaines de familles. Après les phases de curage et de désamientage, le 26 avril prochain, on passera à l'étape concrète de la démolition.

Bruno Vermorel, directeur du développement et du patrimoine de SIKOA.

"La démolition a débuté en 2018 et se terminera en décembre 2021. Il y a eu simplement un ralongement de délai de quatre mois suite à la période du COVID, donc un travail avec les mesures distancielles.

La démolition qui va se faire par la pelle de grande hauteur pour les étages de 19 à 8, après par les pelles normales pour les étages inférieurs.

Tout cela va s'échelonner jusqu'à fin octobre et le mois de novembre-début décembre sera consacré à la remise en état des sols au même titre que ce qui se passe à l'heure actuelle sur Chanzy."

Grande pelle démolition tour gabarre
©C. Ledézert

Selon le maître d'ouvrage, le prolongement de quatre mois du délai de la fin des travaux, n'impactera en rien le coût total des opérations de démolition des trois tours. L'enveloppe fixée au départ à 32 millions d'Euros, reste inchangée.

VOIR : Le reportage d'Eric Stimpfling Guadeloupe la 1ère