guadeloupe
info locale

Nouveau sursis pour France-Antilles

justice
Unes France Antilles
©J.Babel
Pour la troisième fois consécutive,  le tribunal administratif de Pointe-à-Pitre s'est prononcé pour un prolongement de la période d'observation de l'édition guadeloupéenne du quotidien du groupe Hersant.
Placé en redressement judiciaire depuis le 30 avril 2015, après presqu'un an jour pour jour, le quotidien France-Antilles édition Guadeloupe a bénéficié ce jeudi 21 avril d'une troisième prolongation de sa période d'observation. Ce nouveau sursis est de 5 mois. Le journal a donc jusqu'au 8 septembre 2016 pour améliorer l'état de sa trésorerie. Le tribunal administratif a insisté sur le fait que cette prolongation intervenait: « à titre exceptionnel ».
Le plan de redressement initial prévoyait la suppression de 70 postes au sein du personnel. Entre-temps 28 départs volontaires ont été constatés.  

Publicité