publicité

Toujours aucune explication à la fusillade de vendredi à Pointe-à-Pitre

"La réponse à la violence qui gangrène notre société, doit être collective !" C’est en résumé la réaction du maire de Pointe-à-Pitre Jacques Bangou suite à la fusillade, vendredi, de la cité Henry IV, dont les auteurs courent toujours

  • S. Prudent
  • Publié le
A Pointe-à-Pitre, l’incompréhension le dispute toujours à l’indignation après la fusillade qui vendredi soir à fait une vingtaine de victimes dans le quartier de la cité Henry IV.
Côté investigation, le dossier fait toujours l’objet de nombreux questionnements. Aux dernières informations, aucun suspect n’a été appréhendé. Les policiers examinent toutes les pistes potentielles.
Côté bilan maintenant, selon une source proche de l’enquête, ont déplore bien plus que les 15 blessés annoncés initialement. Plusieurs autres victimes se sont fait connaître ultérieurement portant le bilan à une vingtaine de personnes touchées par les coups de feu. 

Ecoutez Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pître

Jacques Bangou Maire de P-à-P

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play