Jean-Marie Hubert, maire de Port Louis

port-louis
REMISE DE L eCHARPE A jEAN-mARIE hUBERT
©A.Houda
C'est désormais officiel, le nouveau maire de Port Louis a été désigné ce matin. Jean-Marie Hubert prend la suite de Victor Arthein à la tête de cette commune du Nord Grande Terre particulièrement marquée par l'investissement des natonalistes guadeloupéens depuis de nombreuses années
Tout un symbole : Jean-Marie Hubert recevant l'écharpe de maire de Port Louis sous les yeux de Roland Thésauros, ancien conseiller Régional et surtout, ancien leader du mouvement des nationalistes guadeloupéens. Un mouvement qui n'a jamais cessé de faire vivre ses idées dans cette commune du nord Grande Terre où il tenait même son comité local et où, surtout, avant Jean-Marie Hubert, de 1995 à 2014, la commune a été administrée par un autre nationaliste, Jean Barfleur.

Un balancier entre les nationalistes et les communistes

C'est qu'à Port Louis, le coeur des électeurs, depuis les années 1945 a souvent oscillé entre les communistes et les nationalistes. 
A la longue période entre 1945 et 1995 des communistes Nadir Rousseau et Charles Edwige avait succédé celle de Jean Barfleur. Puis, durant 6 années, le communiste Victor Arthein avait repris les rennes de la commune que le nationaliste proche du GUSR Jean-Marie Hubert vient de lui reprendre.

Une volonté de moderniser la commune

Un balancier qui n'empêche pas le nouveau maire de s'installer dans la durée. Jean-Marie Hubert donne à qui veut l'entendre rendez-vous au mois d'octobre pour voir déjà s'afficher les changements qu'il compte opérer dans la commune.
©guadeloupe
Et c'est avec l'équipe qui l'a porté ce dimanche matin au poste de maire qu'il compte amorcer ce nouveau virage pour Port Louis
Jean-Marie Hubert et ses adjoints
©A. Houda
Les Outre-mer en continu
Accéder au live