Grève dans les collectivités : les discussions se poursuivent en toute discrétion... excepté au Gosier

social
UCT-UGTG Gosier
Remise d'un courrier recommandé, sur le piquet de grève du Gosier, d'un arrêté de saisis sur salaire. ©Jean-Marie Mavounzy

Les agents grévistes UTC-UGTG de la mairie du Gosier ont reçu, sur leur piquet de grève, une notification de retenue sur salaire, ce mercredi matin. Dans les autres collectivités, les négociations se poursuivraient en toute discrétion... mais les méthodes prônées diffèrent, entre syndicat et élus.

C'est aujourd'hui le 58ème jour de "grève générale illimitée", menée dans la grande majorité des collectivités de l'archipel, par l'Union des travailleurs des collectivités (UTC-UGTG).
Les trois séances de négociation, qui se sont tenues entre les représentants syndicaux et l'Association des maires de Guadeloupe (AMG), n’ont rien donné.
C’est, donc, toujours le statu quo, depuis le 2 mars 2021 ; la mobilisation continue et les services municipaux, notamment, sont paralysés.

Où en sont les discussions ?

L’UTC-UGTG a fait une nouvelle proposition, aux maires, jeudi dernier, sur la question épineuse des carrières des agents. Pour rappel, il s'agit du premier des 18 points de revendication des grévistes, sur lequel les échanges ont buté.

L’idée de l'organisation syndicale est de trouver un accord-cadre de principe, afin de poursuivre les négociations sur les autres points de la plateforme de revendications, au sein de chaque mairie.
Quatre maires ont proposé de jouer les "facilitateurs", selon Nestorius Favel, secrétaire général de l’UTC-UGTG : Eric Jalton (Les Abymes), André Atallah (Basse-Terre), Thierry Abelli (Bouillante) et Jean-Philippe Courtois (Capetserre-Belle-Eau).
Nestorius Favel explique sa démarche, au micro de Chantal Horn :

Nestorius Favel : "Là où les maires ont une crainte, c'est sur les rappels"

Un rassemblement est prévu, par l'UTC-UGTG, à Lamentin, vendredi 30 avril 2021... dans le respect des gestes barrières.

Justement, le maire de Lamentin, Jocelyn Sapotille, également président de l'Association des maires de Guadeloupe (AMG) était l'invité de "La Grande Interview" d'Olivier Lancien, sur Guadeloupe La 1ère, la radio, ce mercredi matin. Il affirme, pour sa part, que les négociations se poursuivent, au sein des municipalités, pour en finir avec ce mouvement social.
En revanche, Jocelyn Sapotille estime que la formule choisie, où l'AMG négocie au nom de toutes les mairies a montré ses limites. 

Jocelyn Sapotille : "

Des interventions qui montrent que les parties ne s'accordent pas tout à fait, sur une possible étape intermédiaire, avant que les discussions ne se poursuivent dans chaque commune.

La situation s'envenime au Gosier

Quelle surprise, pour les agents grévistes de la ville du Gosier, affiliés à l'UTC-UGTG !
Un facteur est venu à leur rencontre, sur leur piquet de grève, devant le pôle administratif de Périnet, pour leur donner un courrier recommandé. Il s'agit d'une notification de saisie sur salaire, pour cause "d'absence de service fait", envoyé par la mairie.

UTC-UGTG Le Gosier
©Jean-Marie Mavounzy

Yo ka chèché on pwoblèm !

Les grévistes de l'UTC-UGTG, au Gosier

Les agents ont ouvert ce fameux courrier, reçu par Max Molia, sous l'oeil de la caméra de Jean-Marie Mavounzy :

©Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère

Pour autant, vers 9h30, ce mercredi 28 avril 2021, les grévistes ont accepté de libérer eux-mêmes la route départementale de Périnet, à la demande de la police nationale.

UTC-UGTG Le Gosier
©Jean-Marie Mavounzy
UTC-UGTG Le Gosier
©Jean-Marie Mavounzy