publicité

En Guadeloupe il faut encore informer et dépister

Ce vendredi 1er décembre est la journée mondiale de lutte contre le sida. Les autorités sanitaires du département se sont fixé un objectif l’an denier : « aller vers une Guadeloupe sans sida à l’horizon 2030 ».

  • P. Robert
  • Publié le , mis à jour le
Selon le rapport 2017 de l’ONUSIDA, 36,7 millions de personnes vivaient avec le sida en 2016. Près d’un million de personnes sont mortes du VIH et près d’1,8 million ont été infectées l’an dernier. En Guadeloupe, 30% des personnes vivent avec le VIH sans savoir qu'elles sont infectées.
En attendant, la Guadeloupe est toujours la 2ème région française la plus touchée par l’infection par le VIH, après la Guyane et avant l’île-de-France. Mais la bonne nouvelle c’est que le nombre de personnes nouvellement infectées baisse pour la première fois.

Le Dr Isabelle LAMAURY, présidente du COREVIH, la Coordination Médicale du VIH de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy

Une information que beaucoup ont choisi de faire passer durant cette journée du 1er décembre, particulièrement vers les jeunes publics

LA NECESSITE D INFORMER SUR LE SIDA

Pour marquer cette journée mondiale de lutte contre le sida, le COREVIH propose la projection du film « 120 battements/min » avec 2 séances-débats avec la présence de l’acteur Antoine Reinartz. Un film qui illustre parfaitement cette journée d’action

Isabelle LAMAURY, présidente du COREVIH, la Coordination Médicale du VIH de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy

A Saint Martin, après le passage d'Irma, pas simple d'organiser aujourd'hui un programme pour marquer cette journée mondiale de lutte contre le sida. 
Nadia Agapé est infirmière. Elle est membre du COREVIH de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy et elle travaille au CIDST, le centre de dépistage, de diagnostic MST de Saint-Martin.  Cette journée mondiale de lutte contre le sida ne ressemble évidemment pas à ce qu’elle a pu connaître auparavant
 

Nadia AGAPÉ est infirmière.

VOIR AUSSI : 
 

DR ISABELLE LAMAURY PDTE DU COREVIH GUADELOUPE

 

Le COREVIH est une organisation territoriale qui réunit tous les acteurs de la lutte contre le VIH dans la région. Il assure collectivement la coordination de la prise en charge globale des personnes séropositives, et la lutte contre l’infection à VIH en général. Le COREVIH doit par ailleurs veiller à l’amélioration de la coordination entre la ville et l’hôpital et à l’équité des actions sur le territoire.

Ses missions :
• Favoriser la coordination des professionnels du soin, de l’expertise clinique et thérapeutique, du dépistage, de la prévention et de l’éducation pour la santé, de la recherche clinique et de l’épidémiologie.
• Participer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité de la prise en charge, l’évaluation et l’harmonisation des pratiques
• Procéder à l’analyse des données médico-épidémiologiques

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play