Guadeloupe : le procès imaginaire de Napoléon Bonaparte

justice
le procès de Bonaparte
L'audience solennelle des avocats du barreau de Guadeloupe a été l'occasion pour de jeunes avocats de participer au procès fictif de Napoléon Bonaparte à l'origine du rétablissement de l'esclavage. Un challenge inédit qui les a replongés dans l'histoire.
Le barreau de Guadeloupe s'est plongé dans une tranche de l'histoire de Napoléon Bonaparte qui a rétablit l'esclavage en 1802 et son procès qui ne s'est jamais tenu. De jeunes avocats ont relevé le défi en participant à ce procès inédit à l'occasion de la rentrée solennelle des avocats à Jarry. Une façon pour la profession de renouer avec la tradition et de révéler les jeunes talents à travers ce concours de plaidoiries original.

A voir sur le sujet le reportage d'Eric Rayapin et Paul Labeca :

©guadeloupe