La Guadeloupe en vigilance orange cyclonique à l'approche de Maria

cyclones
Vigilance Orange
La Guadeloupe a été placée en vigilance orange cyclonique, à l'approche de Maria. La tempête devrait devenir ouragan dans les prochaines heures et nous concerner directement. 
Maria est désormais localisée à environ 532 km à l’Est de la Martinique et à 649 km de la Guadeloupe.
Elle est devenue tempête tropicale forte. Son déplacement prévu se maintient globalement vers l’Ouest-Nord-Ouest au cours des cinq prochains jours et devrait s’intensifier progressivement.

La Guadeloupe et la Dominique les plus exposées

La tempête tropicale Maria traverserait l’Arc antillais probablement en ouragan de catégorie 1 ou 2 entre la Dominique et la Guadeloupe dans la nuit de lundi à mardi, selon Météo France. Elle ne devrait pas atteindre le stade d’ouragan majeur à ce moment-là. Si cette probabilité se confirme, il faudrait s'attendre dès lundi à un épisode de fortes pluies, de forte houle et de vent très fort sur cette zone.
La Guadeloupe et la Dominique semblent les îles les plus exposées de l’Arc antillais et il faut prendre cette menace très au sérieux, des conditions dangereuses sont attendues à son passage.

Prévisions pour Saint-Martin et Saint-Barth


Une trajectoire traversant l’Arc antillais plus au sud, menaçant plus directement la Martinique n’est toutefois pas totalement exclue à cette heure.En mer des Caraïbes, Maria devrait encore s’intensifier.

Devenue ouragan, elle pourrait alors menacer directement Montserrat, Saint-Kitts et Nevis mardi puis les îles et Vierges et Porto-Rico mercredi.

L’influence sur Saint-Martin, Saint-Barthélémy sera donc fortement dépendante de la position plus ou moins nord lors après la traversée de l’arc. Les deux îles sont encore en vigilance jaune. 
Le passage au plus près, probablement entre 100 et 150 km au Sud des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy devrait avoir lieu dans la nuit de mardi à mercredi.
A cette distance, Saint-Martin et Saint Barthélemy devraient échapper au cœur de l’ouragan, c’est-à-dire là où les vents sont les plus violents.
A cette heure, on ne peut pas exclure le passage de Maria au stade de catégorie 2 ou 3 à une distance de moins de 100 km de Saint-Martin et Saint Barthélémy.
Dans ce cas le plus défavorable, il faudrait alors se préparer à un épisode de vents violents avec des rafales de l’ordre de 150 km/h.

A voir ou revoir : 
©guadeloupe

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live