publicité

Guerre ouverte à la fédération du logement de guadeloupe

  • F. Aristide
  • Publié le
Roland Rousseau, le président local de la fédération du logement de la Guadeloupe, est dans le collimateur de plusieurs membres du bureau. Des membres qui formulent des accusations graves contre lui : assemblées générales inexistantes, gestion financière douteuse et même, harcèlement du personnel, y compris d’ordre sexuel. Du coup, ils lui adressent régulièrement des courriers pour lui demander des comptes sur son travail, ses pratiques financières. Des démarches jusqu’à maintenant sans succès. Ils ont donc décidé de le dénoncer publiquement.
Roland Rousseau répond à ses détracteurs. Le président de la Fédération du Logement, affiliée à la CNL (Confédération nationale du logement) a tenu à réagir aux accusations portées contre lui par 11 des 18 membres du Conseil d’administration de l’association, et ceci, avant l’assemblée générale, prévue dimanche, Roland Rousseau se défend et promet d’attaquer en diffamation. Pour lui, ceux qui l’attaquent veulent sa place 1 517 421 931
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play