Guy Losbar élu à la présidence du conseil de surveillance du CHU de Guadeloupe

santé
Elie Califer et Guy Losbar
©O. Lancien
Il a été élu à l'unanimité. Le président du Conseil départemental est devenu ce lundi 9 mai, président du conseil de surveillance du centre hospitalier universitaire de l'archipel, pour une période de 5 ans.

Le conseil de surveillance qui regroupe des représentants des collectivités territoriales, du personnel médical et non médical, des usagers et des personnalités qualifiées a procédé ce lundi 9 mars, en visioconférence, à l'élection de son nouveau président du conseil de surveillance du centre hospitalier universitaire de Guadeloupe. 

Guy Losbar, président du Conseil départemental a été élu à l'unanimité. Il succède ainsi à Josette Borel-Lincertin. L'ancienne présidente de la collectivité occupait la fonction depuis le 2 avril 2015. En raison de la crise sanitaire, sa présidence a été quelque peu prolongée. Les réunions du conseil de surveillance étant moins fréquentes durant cette période, elle a assuré les missions de l'instance jusqu'au passage de témoin en 2021.

Après son élection au Département, en juin dernier, Guy Losbar prend les rênes. Sa première sortie est sur le chantier du nouveau centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe, à Perrin, aux Abymes, en juillet 2021.

Sauf qu'il est contraint d'abandonner la présidence de la collectivité après l'annulation de son élection. Durant l'intérim effectué par le maire de Capesterre Belle-Eau et conseiller départemental, Jean-Philippe Courtois, l'élection à la présidence du conseil de surveillance est reportée. 

Guy Losbar revenu aux affaires, il endosse ce 9 mai, ce nouveau rôle. Il a, tout de suite, tenu à souligner sa "volonté d'œuvrer pour le retour à un fonctionnement normal de l’établissement, afin de rétablir la confiance tant du côté des usagers que des personnels".

Il est important d’assurer de façon correcte cette transition entre le passage du CHU de Chauvel à Perrin d’ici 2024, afin de réussir l’entrée dans le nouvel établissement, déterminant dans la politique de santé en Guadeloupe. La santé, ici, doit devenir attractive, nous devons ensemble définir des stratégies audacieuses et efficaces avec la Martinique et la Guyane pour la sécurité sanitaire de nos populations.

Guy Losbar, président du conseil de surveillance du CHU de Guadeloupe


Il a désigné comme vice-président Jean Mélisse, déjà membre et doyen du conseil de surveillance.

L'une de ses missions : trouver le nouveau directeur du centre hospitalier universitaire

Autre chantier important pour le nouveau président, trouver le remplaçant de Gérard Cotellon. Ce dernier occupait la direction de l'établissement hospitalier jusqu'en avril dernier. Il a depuis été nommé à la direction de l'Agence régionale de santé de La Réunion. 

Guy Losbar devra, avec le ministère de tutelle, étudier les candidatures au poste de nouveau directeur général du CHU de la Guadeloupe.

Quelles sont les attributions du conseil de surveillance du CHU ?

Le conseil de surveillance est doté de certaines attributions. Il se prononce sur la stratégie. Il exerce le contrôle permanent de la gestion de l’établissement.

Cette instance délibère sur le projet d’établissement ainsi que sur le compte financier et l’affectation des résultats.

Elle donne son avis notamment sur la politique d’amélioration continue de la qualité, de la sécurité des soins et de la gestion des risques ainsi que les conditions d’accueil et de prise en charge des usagers ou le règlement intérieur de l’établissement.