Homicide de Marie-Galante : l'auteur présumé devant la justice

justice
Grand Bourg de Marie-Galante
©M. Mochet
Le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, tenait un point presse, ce mardi 20 juillet, suite à l'homicide survenu à Marie-Galante, le 18 juillet dernier. Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été tué. Son meurtrier présumé a été mis en examen pour homicide volontaire.

Le drame a eu lieu, à 6h30, ce dimanche 18 juillet, dans la section des Basses, à Grand-Bourg, à Marie-Galante. Un jeune homme de 20 ans a été mortellement poignardé au thorax, par un autre individu. Le meurtrier présumé a été mis en examen pour homicide volontaire.

Selon les éléments de l'enquête dévoilés par le procureur de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, c'est à la suite d'une altercation entre jeunes, que l'auteur présumé des faits a porté un coup de couteau mortel à la victime. 

Il a tenu à préciser que le jeune homme décédé et son meurtrier présumé ont le même âge. Ils sont tous les deux nés en 2001. "C'est vraiment un drame de la jeunesse qui a eu lieu" a-t-il regretté. 

A l'issue des faits, "l'intéressé est rentré chez lui". C'est la famille de la victime, qui avait réussi à l'identifier qui s'est rendue à son domicile pour le récupérer, indique le procureur.
S'il rappelle qu'il faut éviter ce type d'action, réservées aux forces de l'ordre, il rend hommage à la famille "qui malgré l'immense douleur de ce qu'elle venait d'apprendre a gardé son sang froid et a eu l'intelligence de rendre l'intéressé aux services de gendarmerie".

L'individu a été placé en garde à vue. Il est aujourd'hui mis en examen du chef d'homicide volontaire. Pour l'heure, la notion de préméditation n'a pas été retenue.
La peine encourue est de 30 ans.