IMAGES. Inondations, éboulements, de fortes pluies ont causé de nombreux dégâts en Guadeloupe

météo
Voitures sous les eaux, Gosier, 30 avril 2022
Voitures prisonnières des eaux, au Gosier, 30 avril 2022. ©Gessy Blanquet
Le département a été placé en vigilance rouge pour fortes pluies et orages, ce samedi 30 avril, à 4h46. Peu après 8 heures, la vigilance orange a été annoncée par la préfecture. De fortes pluies se sont abattues sur l'archipel, sur le centre, notamment. Les communes des Abymes, du Gosier, de Pointe-à-Pitre, sont particulièrement touchées.

Si le temps est maussade sur l'ensemble du territoire, depuis jeudi, les fortes pluies de ces dernières heures ont causé des dégâts, notamment sur le centre. Les communes des Abymes, du Gosier, de Pointe-à-Pitre ont enregistré les plus forts cumuls de pluie : des cumuls supérieurs à 158 mm à Chazeau, aux Abymes, 218 mm à Leroux, au Gosier ou 257 mm au Raizet. 

Des conducteurs surpris par la montée des eaux

Interrogé durant le journal radio de 7 heures de Florence Péroumal, le colonel Félix Anténor-Habazac a indiqué que 50 sapeurs-pompiers avaient été dépêchés sur ces zones, dès 23 heures, avec des pics d'intervention entre 1 heure et 3 heures du matin, réalisant pas moins de 39 interventions.

Principalement des personnes surprises par les inondations et prisonnières de leurs véhicules. 12 personnes ont ainsi pu être mises en sécurité. 4 se sont réfugiées au SDIS, à Perrin, aux Abymes où une cellule de crise a été convoquée.

Zone également inondable, la région de Perrin-Vieux Bourg a été rapidement sous les eaux. Des petits ponts ont été submergés, des véhicules coincés... 

Sur la route du CREPS (Centre de Ressources d'Expertise et de Performance Sportive) Antilles-Guyane, aux Abymes, plusieurs véhicules gisent au milieu de la chaussée envahie par les eaux.

Partout sur les réseaux sociaux, des internautes affirment avoir dû abandonner leurs véhicules et effets personnels face à la montée des eaux. 

La route du CREPS, aux Abymes, a elle aussi été envahie suite à la montée des eaux, 30 avril 2022 ©RS

Même constat au Gosier... Des chauffeurs, comme celui-ci, coincé à Grand Baie, ont dû passer la nuit à bord de leur voiture. 

Chauffeur coincé dans son véhicule, à Grand Baie, au Gosier, 30 avril 2022 ©Gessy Blanquet

D'autres en profitent...

Homme sur planche de surf, après inondations au Gosier, 30 avril 2022 ©RS

Non loin, le centre commercial de Bas-du-Fort, toujours au Gosier est lui aussi submergé...

Centre commercial de Bas-du-Fort, Gosier, submergé après les fortes pluies, 30 avril 2022 ©Gessy Blanquet

Le réveil a été tout aussi rude pour les Pointois. Régulièrement, ils font face à la montée des eaux, dans leur ville. Cette fois, ils ont essuyé des cumuls "similaires voire supérieurs" à ceux observés lors du passage de l'ouragan Maria, en 2017 a indiqué CamilleCordeau-Merlot, prévisionniste à Météo France
Ce samedi matin, les quartiers de l'Assanissement ou de Mortenol se réveillent les pieds dans l'eau.

Le quartier de l'Assainissement, à Pointe-à-Pitre, se réveille les pieds dans l'eau, ce samedi 30 avril ©Steeve Prudent

De même que les habitants non loin de la Tour Sécid. 

Pointe-à-Pitre sous les eaux, samedi 30 avril 2022. ©RS

Prudence de rigueur

Les services de secours recommandent aux usagers de la route de ne pas s'engager sur des ponts ou voies immergées. 

La préfecture, par voie de communiqué, déconseille les déplacements en direction des axes suivants : 

- RN4 entre le rond point de Grande Ravine et l'échangeur de la Marina
- RN 11 route de l’Alliance
- RN 5 entre Hibiscus et Boisripeaux
- D103 entre Chauvel et Grande Ravine
- Secteur de Petit Pérou au pont de Chauvel, où la route est inondée a rappelé Routes de Guadeloupe

Inondation sous le pont de Chauvel aux Abymes, 30 avril 2022 ©RS


- Zone des Grands Fonds Abymes et Gosier

Des éboulements et obstacles sur la chaussée, à Poucet au Gosier, par exemple, ou sur la route de La Riviera ont également été signalés par les automobilistes.