L'IME sous les projecteurs

éducation
GOURBEYRE
Alors qu’une assemblée généralese tient ce matin à l’IME de Gourbeyre, le père d’un garçon de dix ans, violenté par trois autres enfants dans l’établissement, témoigne du refus de la directrice de l’IME, d’admettre les faits.
Le personnel de l’IME « Les Gommiers » à Gourbeyre, est convié à une assemblée générale, ce matin, à la demande de la direction de l’Institut médico-éducatif. Cet établissement, qui accueille 124 enfants et adolescents déficients mentaux, est secoué, vous le savez, par une lettre anonyme, qui dénonce des cas de maltraitance et de violence présumée. Jusqu’à présent, rien n’avait filtré sur le fonctionnement de cet IME. Les Gommiers ont même une réputation d’établissement sérieux. C’est le plus important institut médico-éducatif de Guadeloupe

ECOUTEZ : Ronan PONNET 

Ronan Ponnet IME 2

Deux plaintes ont été déposées par des parents. Le père d'un garçon de dix ans qui aurait été violenté par trois autres enfants de l’établissement, dénonce aujourd'hui l’indifférence dans laquelle les faits se sont déroulés et l’absence de surveillance

IME témoignage 1

L'homme décrit aussi l'IME comme un lieu clos, où les parents n’ont pas accès. 

IME témoignage su père 2


VOIR : 
©guadeloupe



VOIR AUSSI