Insécurité grandissante : Edouard Delta provoque l'indignation de la communauté Haïtienne en évoquant l'haïtianisation de la Guadeloupe

société
Edouard Delta
©Capture Alias
Le maire d'Anse-Bertrand ne comprend pas pourquoi ses propos ont choqué la diaspora Haïtienne, quand il a parlé de l'haïtianisation de la Guadeloupe, pour déplorer la montée de l'insécurité, notamment lors des conflits sociaux. La communauté haïtienne dénonce des propos discriminatoires.

Le 28 juillet 2021, le maire de la ville d'Anse-Bertrand a publié une vidéo, sur son compte Facebook, pour faire le point sur le conflit social qui sévit au sein de la municipalité. 
Une vidéo qui crée la polémique, alors que l'édile utilise le terme "haïtianisation", pour qualifier la dégradation du dialogue social, dans l'archipel.
Pour autant, Edouard Delta assume ses propos "sortis de leur contexte", nous a-t-il expliqué.

Les propos controversés

Alors qu'il énumérait des méfaits présumés commis par des agents grévistes de la mairie, évoquant des injures et ce qu'il qualifie d'attentat à la pudeur, Edouard Delta a tenu les propos ci-dessous, jugés diffamatoires par la communauté Haïtienne :

Ces actes-là sont répréhensibles, parce qu'on constate un peu partout en Guadeloupe, y'a une sorte... de terme que je vais employer, qui n'est pas péjoratif, mais qui est quand même significatif... y'a une sorte de d'haïtianisation qui se fait en Guadeloupe, de plus en plus. C'est à dire que le droit n'est pas respecté (...).

Edouard Delta, maire d'Anse-Bertrand

Des mots qui ont choqué les membres de la communauté haïtienne.

La communauté Haïtienne dénonce 

Indignés, suite à une telle déclaration, les Haïtiens et amis d'Haïti de Guadeloupe ont produit un communiqué pour dénoncer ces propos, qu'ils considèrent comme "un acte de discrimination notoire".
Ils estiment qu'Edouard Delta, en tant que maire, a le devoir de favoriser la cohésion sociale. Mais cette tirade peut clairement avoir l'effet inverse.

Par ses propos, le Maire d’Anse Bertrand incite ses administrés voire toute la population de la Guadeloupe à rejeter les membres de la Communauté haïtienne.

Communiqué des Haïtiens et amis d'Haïti

Ainsi, les signataires de ce communiqué, dont le sociologue Auguste Joint, exigent de Monsieur Delta qu'il présente des excuses au peuple Haïtien, particulièrement à la communauté Haïtienne de Guadeloupe.

Communique de presse des Haïtiens et amis d'Haïti 04.08.2021

Même indignation exprimée par le Consulat général de la république d'Haïti à Pointe-à-Pitre, qui condamne avec véhémence ces écarts de langage, qui portent atteinte à la dignité de la personne humaine.

Ces déclarations stéréotypées tendent à stigmatiser la communauté haïtienne, qui vit paisiblement aux Antilles. Ces propos regrettables sont des raccourcis élémentaires, qui véhiculent des clichés discriminatoires et sont de nature à inciter des comportements anti-étrangers aux Antilles.

Le Consulat croit nécessaire d'en appeler au devoir d'exemplarité et du sens de responsabilité auxquels sont tenues les figures publiques dans leurs déclarations.

Communiqué du Consulat d'Haïti à Pointe-à-Pitre - 30/07/2021

 

Edouard Delta assume ses propos

La maire d'Anse-Bertrand regrette que ses propos aient pu choquer, mais il n'entend pas revenir sur ce qu'il a dit. Il précise qu'il n'a pas inventé le mot "Haïtianisation", qui découle du verbe "Haïtianiser" et qui a été sorti de son contexte, de son point de vue, alors qu'il voulait faire un parallèle avec les évènements et l'insécurité qui sévissent dans le pays d'Hisniola... sous doute ne comprend-il pas que c'est ce raccourci, justement, qui choque les rédacteurs des communiqués précités...

Edouard Delta : "Je ne parle pas d'individus, mais je parle de phénomène, de processus"

Edouard Delta qui rappelle qu'en tant que président du syndicat des pharmaciens, il a eu l'occasion de témoigner sa solidarité à Haïti, en envoyant des "tonnes de médicaments", sur place.