Intempéries de novembre 2020 : plus d’1M€ d’indemnités en faveur des collectivités et des particuliers

catastrophes naturelles
Inondations
Inondations à Boisvin, aux Abymes, le 10 novembre 2020 ©SDIS Guadeloupe
A la suite des fortes inondations de novembre 2020, en Guadeloupe, l'Etat versera plus d’un million d’euros d’indemnités aux collectivités et aux particuliers impactés. La somme émane du fond de secours, destiné à aider les personnes dont les biens ont été endommagés par une catastrophe naturelle.

Le 8, 9 et 10 novembre 2020, l’onde tropicale n°48 avait entraîné de fortes inondations, des coulées de boue et des glissements de terrain sur la Guadeloupe, provoquant de nombreux dégâts sur le territoire.


Mercredi dernier, le 6 octobre 2021, ces inondations ont été reconnues comme "catastrophe naturelle" par deux arrêtés préfectoraux. Par la suite, le Comité interministériel du fonds de secours des Outre-mer (FSOM), s’est réuni pour donner suite aux dossiers déposés, en préfecture, par les victimes, qui ont subi des dégâts importants.
Au total, au sein de sept collectivités, 71 équipements publics endommagés ou détruits, ont été reconnus comme éligibles à une indemnisation par le FSMO. 1.230.181,00 euros seront, donc, destinées à dédommager ces biens.
Le secrétaire général pour les affaires régionales et le directeur des finances publiques se chargent d’exécuter les arrêtés. Ils procéderont également au paiement des indemnités mentionnées.