Jean-Louis Francisque, premier président du SMGEAG

eau potable
Installation SMGEAG
©E. Stimpfling
Le syndicat mixte de gestion de l’eau et de l’assainissement de Guadeloupe a été officiellement installé ce matin au Conseil Régional. Jean-Louis Francisque a été élu président de cette nouvelle structure

Après plus de 10 ans d’attente, le syndicat mixte de gestion de l’eau et de l’assainissement de Guadeloupe a officiellement été installé ce matin dans l’hémicycle du Conseil Régional à Basse-Terre. Une cérémonie au début de laquelle tous les orateurs ont souligné l’avènement d’une responsabilité désormais pleinement assumée par les élus. 

Pas un mot, en revanche, sur les luttes féroces qui ont émaillé sa création.

Pas un geste, non plus, envers Justine Bénin et Dominique Théophile, les deux parlementaires qui ont rédigé la loi portant création du syndicat mixte.

Ary Chalus Président du Conseil régional
 

Jean-Louis Francisque pdt du SMGEAG
©E. Stimpfling

Les 26 délégués présents ou représentés ont ensuite procédé à l’élection du président du syndicat mixte. Jean-Louis Francisque, seul candidat, a été élu par 25 voix et un bulletin blanc.

Les délégués

Le maire de Trois Rivières place sa mandature sous le signe de l’unité.

Jean-Louis Francisque, président du SMGEAG
 

Jean-Louis Francisque Pdt du SMGEAG

Le bureau du comité syndical devrait se réunir dans les prochains jours. La commission de surveillance qui réunit notamment les associations d’usagers est en cours de création.

Les réactions : 

 

Le président du Conseil départemental, salue la création effective du Syndicat mixte de gestion de l’eau et de l’assainissement en Guadeloupe, comme prévu par la loi rénovant la gouvernance des services d’eau potable et d’assainissement en Guadeloupe.

Il félicite Jean-Louis Francisque, maire de Trois-Rivières et conseiller régional, qui se voit confier la responsabilité d’être le premier président du syndicat.
Sa mission, avec l’équipe politique et administrative qui l’accompagne, sera de garantir une eau de qualité à tous les robinets, une amélioration sensible de l’assainissement, la préservation de l’emploi et d’un service public de qualité pour l’ensemble des populations de l’archipel, ainsi que l’accès du tissu économique local à la commande publique.

Guy LOSBAR

 

Justine Benin, députée de Guadeloupe, et Dominique Théophile, sénateur de Guadeloupe, co-auteurs de la loi rénovant la gouvernance des services publics d’eau potable et d’assainissement en Guadeloupe, réaffirment leur soutien plein et entier au nouveau syndicat dans l’exercice de ses missions.

Justine Benin et Dominique Théophile