Jean-Louis Pravaz, le patron des sablières de Gourbeyre s'exprime sur le conflit qui perturbe le fonctionnement de son entreprise

social
Sablières de Guadeloupe

On l'a peu entendu depuis le début du conflit qui affecte les Sablières de Guadeloupe depuis déjà plus de quatre mois. Mais aujourd'hui, Jean-Louis Pravaz a choisi de s'exprimer pour que les Guadeloupéens aient une autre version de l'histoire de la carrière qu'il gère.

Cette version des choses, Jean-Louis Pravaz tenait à la donner aux Guadeloupéens. Durant les quatre derniers mois, il a préféré se tenir en retrait, préférant la discretion des négociations plutôt que d'entretenir des antagonismes médiatiques qui, selon lui, contribuent souvent à envenimer les conflits plutôt qu'à les résoudre.

Pour autant, les propos tenus à son encontre et surtout, la volonté du collectif des socio-professionnels de s'approprier son entreprise, l'ont décidé à s'exprimer lui aussi pour que chacun se fasse une idée sur la réalité du conflit.

Jean-Louis Pravaz, Directeur des Sablières de Guadeloupe

Et le patron des Sablières de la Guadeloupe n'hésite pas à faire découvrir l'histoire et la réalité de la carrière en proposant la vidéo réalisée par lui il y a deux ans de cela et qui montre, selon lui, la réalité des Sablières de Guadeloupe. Elle répond en tout cas, à l'accusation qui lui est faite d'exploiter sans reconstituer l'environnement des sites exploités

S'il s'attend à être contesté, il sait aussi que désormais, chacun saura ce qui se fait réellement dans ces carrières, et pourra trier le vrai du faux. 

replantation végétale des carrières

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live