Jérémy Deloumeaux offre à la Guadeloupe sa première victoire d'étape sur le Tour

cyclisme
Victoire de Jérémy Deloumeaux de la JCA
7e étape : victoire de Jérémy Deloumeaux de la JCA au Moule. ©Joey Zita
Cette 7e étape est la plus longue du Tour cycliste de Guadeloupe 2022 : 174 kilomètres entre Vieux-Fort et le Moule. Le sociétaire de la JCA, Jérémy Deloumeaux s'est imposé au terme d'un finish de folie.

Aucune étape de transition dans ce Tour de Guadeloupe 2022. Chaque étape compte et chaque étape est disputée... La 7e étape ne fait pas exception. 

Mais dès les premiers kilomètres, ce sont les pépins techniques qui se multiplient... Raphaël Lautone de l'USL, coéquipier du maillot jaune, est en difficulté peu de temps après le départ. Ryan Delos, également de l'USL, est victime d’une panne mécanique… 
Pire, Luis Sablon du VCS, abandonne... Le coureur saintannais se tient les côtes, séquelles de sa chute d’hier… 

Sur la course, Tom Donnenwirth de l'UVMG, le maillot jaune de la veille s’est refait une santé. Très vite, il se retrouve en tête de course avec Veluko Stoinic de Corratec. Mais Stoinic ne croit pas à cette échappée. Il se relève. 

C'est au tour de Stefan Bennett d'Eurocyclingtrips de sortir en compagnie de Kylian Senicourt de Premier tech U23… 
Sortie de courte durée... Ils sont repris dans la traversée de Capesterre-Belle-Eau…

C'est alors qu'un imposant groupe de 17 coureurs fait exploser le peloton bien avant le giratoire de la kassaverie… 

Quelques kilomètres plus loin, un groupe de contre se greffe à la tête de course. Ils sont, à ce moment, 35… Au passage sur le pont de la Gabarre, le groupe de tête compte 3’28’’ sur le peloton… 

Cédric Eustache de la TMC parti à la 8e place du classement général à 5'31 du leader Alexys Brunel et Axel Carnier de la sélection de la Martinique, à la 9e place à 5'36, sont les plus dangereux de ce groupe de tête. 

La team USL gère l'écart... Brunel prend même le temps de descendre au niveau de sa voiture technique pour récupérer des bidons pour toute l'équipe. 
Au premier passage sur la ligne d’arrivé, l’écart descend à 2’23’’… 

Dans la première boucle du circuit, deux hommes du peloton prennent la clé des champs : Bennett et Senicourt sont décidément très motivés... 

Roulant de concert, ils récupèrent Mickaël Stanislas de la Martinique, décroché du groupe de tête.

Au deuxième passage sur la ligne d'arrivée, le groupe Bennett accuse un retard de 1’30’’ alors que le maillot jaune est à 2’54’’. 

En tête de course, Cédric Eustache et Jeremy Deloumeaux de la JCA partent à l’avant… 
Le groupe Bennett s’est renforcé avec Julien Gagné et le Yegor Strelnikov de Vino sko team qui ne tient pas le rythme… Stanislas décroche une nouvelle fois. 

Axel Carnier, lui, rejoint les deux hommes de tête… 

Au dernier passage sur la ligne d’arrivée, les 3 hommes de tête comptent 37 secondes sur leurs anciens compagnons d'échappée et une minute sur le groupe Bennett-Sénicourt.  Ils ont 3’04’’ d'avance sur le maillot jaune… 

Dans les 20 derniers kilomètres, Deloumeaux s’en va seul. Une audace qui paie... Il réussit à prendre 27’’ d’avance sur le groupe Bennett… Au carrefour Marly, l’écart n’est plus que de 16’’…  À Boisvin, 12’’… Eustache attaque à Corneille… Puis Alidor et Chane Foc… Deloumeaux résiste et s’impose en solitaire… Pour seulement 2 secondes d’avance sur Chane Foc…

Le maillot jaune rentre avec 1’16 de retard. Alexys Brunel de l'USL conserve sa tunique or. 

Classements 

Classements à l'issue de la 7e étape