Josette Borel-Lincertin plaide pour un couvre-feu nocturne

coronavirus
JOSETTE BOREL LINCERTIN PDTE DU DEPARTEMENT
©E-M. Golabkan
C'est ce jeudi après-midi que le comité de suivi COVID doit se réunir pour examiner les actions à mettre en oeuvre, dans tout l'Archipel, contre la progression du virus. La Présidente du Département compte y défendre l'idée de l'instauration d'un nouveau couvre-feu nocturne.
Elle a choisi de ne pas attendre de s'exprimer devant les participants au comité de suivi COVID pour faire savoir ce qu'elle compte y défendre. Dès à présent, la Présidente du Département a publié le texte de son intervention et fait d'ores et déjà savoir qu'elle est désormais favorable à l'instauration d'un couvre-feu nocturne en Guadeloupe.

"je serais favorable à la mise en place d'un couvre-feu nocturne qui serait de nature, en premier lieu, à limiter les risques d'accidents de la route qui font affluer vers l'hôpital des blessés parfois très graves qui sont, quoi qu'on en dise, évitables. Une telle mesure, dont je comprends bien la dimension contraignante au regard de nos libertés, aurait également le mérite de limiter les regroupements amicaux et/ou familiaux dont on sait qu'ils contribuent à augmenter la circulation du virus."

Une proposition qu'elle a déjà faite au Préfet à qui il reviendra de déterminer les actions qui seront retenues pour être mises en application. 
Josette Borel-Lincertin exprime aussi sa réelle inquiétude face à la situation du CHU et ses personnels alors même que les prévisions restent pessimistes face à la croissance de la propagation du Virus. 
Pour la Présidente du Département : 

il vaut mieux des mesures provisoires sur une période de 2 à 3 semaines, plutôt que d'attendre que la situation ne s'aggrave et qu'il faille des restrictions plus dures et plus durables.

Une proposition qui rejoint les exigences du gouvernement

En exprimant ainsi son point de vue, Josette Borel-Lincertin souhaite donc publiquement inciter les élus qui participeront à ce comité de suivi, à prendre des positions dures mais efficaces. 
Ils y sont d'ailleurs invités par le gouvernement et ils devront tenir compte des déclarations du Ministre de la Santé. Olivier Véran attend d'eux l'adoption de mesures adaptées à la situation
 
©guadeloupe

L'après-midi dira si ces recommandations du ministre et la proposition de Josette Borel-Lincertin ont été suivis par les élus et surtout, si le Préfet ira dans le même sens dans le cadre du plan complémentaire que la situation sanitaire lui impose désormais.