publicité

Jou a Man Soso

C'est aujourd'hui que les défenseurs de la culture guadeloupéenne ont décidé de se retrouver à Petit Canal, sur le site du "FondalKa", pour rendre un hommage grandiose à Solange Bach, plus connue sous le nom de "Man Soso". 

  • FJO avec Ch. Martial, M-L. Plaisir et D. Quérin
  • Publié le , mis à jour le
Son nom, Athénaïse, Ludovique Bach Dino. Mais dans son quartier de Jabrun à Baie Mahault et dans toute la Guadeloupe, c'est Solange et plus précisément Man Soso, qu'on l'appelle. 
Le Gwo ka, elle l'a chanté, elle l'a dansé et elle l'a aussi promu en organisant des léwoz à deux pas de chez elle. Et puis, elle est aussi la mère du Tambouyé guadeloupéen, Guy Conquête, l'homme qui faisait chanter le Ka.

Autant de références qui la conduisent aujourd'hui au panthéon des Maître-Ka. Autour du CIPN et de la commune de Petit Canal, ce sont plusieurs associations qui se sont regroupées pour donner un accent particulier, un accent guadeloupéen, à cet hommage.
Le sculpteur Jacky Poulier a été choisi pour réaliser une stèle en l'honneur de Man Soso. Auparavant, une souscription a permis à tous ceux qui le voulaient de participer au financement de cet hommage. Enfin, des voix depuis plusieurs mois, s'exercent à un chant commun pour que l'hommage soit plus vibrant.
Village International du KA, des Tambours et Arts du Sud
Village International du KA, des Tambours et Arts du Sud
Tout est donc prêt pour que cette figure du Gwo ka mais aussi  l'histoire de la Guadeloupe, de l'industrie de la Canne, des plantations, des "lolos", (petits commerces locaux), soit évoquée à la lumière de la vie de cette femme qui est aujourd'hui âgée de 99 ans.

l’avis de plusieurs acteurs du Gwoka, présents pour l’occasion.

l’avis de plusieurs acteurs du Gwoka, présents pour l’occasion.



Ce n'est d'ailleurs pas le premier et le seul hommage qui lui aura été rendu. L'une des rues de la commune de Baie Mahault, non loin de son domicile à Jabrun, porte désormais son nom. Le Conseil Régional lui avait décerné en 1990 un "Ka d'Or". Enfin en 2014, Marie-Héléna Laumuno, lui avait consacré un ouvrage intitulé "Man Soso, une histoire du Gwo Ka en Guadeloupe au XXème siècle"

JOU A MAN SOSO

 

Sur le même thème

  • culture

    Admiral T, un exemple de longévité

    Le roi du dancehall fête ses 20 ans de carrière. De ses débuts à aujourd'hui, Admiral T a tout fait : auteur, compositeur, interprète, producteur et acteur, il continue à rassembler les foules... Après avoir rempli Bercy, il vient présenter son dernier album Totem au public guadeloupéen, ce samedi.

  • culture

    Une interdiction de parler créole dans un collège martiniquais suscite un tollé

    La nouvelle a provoqué la colère de nombreux Martiniquais. Dans une charte distribuée dans un collège de l'île, une règle interdisait aux élèves de parler créole en classe. Le principal a depuis fait marche arrière. Le créole est parfois mal-aimé dans certaines institutions ou entreprises. 

  • culture

    Un week-end pour mettre en valeur notre patrimoine

    Les journées européennes du Patrimoine sont organisées par une cinquantaine de pays. En France, elles ont commencé en 1984.
    En Guadeloupe, tous les grands monuments publics seront ouverts au public. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play