Journée des droits de la femme, oui, mais d'abord la Ligue des Champions

sport
Fan club PSG Guadeloupe
©Eddy Ermanel
8 mars, journée internationale des droits de la femme, événement majeur... Mais pour beaucoup, un autre événement majeur surclasse cette manifestation, le match retour de la Ligue des Champions, entre le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain. 
Entendu lors d'une conversation entre femmes : "Ceux qui décident du calendrier des matchs de Ligue des Champions, c'est sûr, ce sont des hommes !"... Après un match aller, à Paris, le 14 février, jour de la Saint-Valentin, voilà que le match retour entre le FC Barcelone et le PSG se joue le 8 mars, journée internationale des droits des femmes. Il n'en fallait pas plus pour que certains y voient un signe...

Un 8 mars qu'ils attendaient, pour d'autres raisons...

Ils sont nombreux à avoir coché le 8 mars sur leur calendrier... Mais pas pour les mêmes raisons que tout le monde... Eux, ce sont les afficionados du football, et plus particulièrement du PSG. De véritables supporters, je vous dis... Qui n'ont pas hésité à abandonner leur dulcinée, le 14 février dernier, pour assister à la déculottée infligée par l'équipe parisienne à la formation catalane. Aucune hésitation non plus pour ce 8 mars... Tant pis pour la symbolique, "ce match est trop important", confie Steeve. "Depuis la victoire au match aller, j'ai pris mon billet d'avion et mon ticket pour le match, pour voir mon équipe se qualifier pour les quarts de finale. Ma femme n'était pas très contente que je rate la Saint-Valentin, mais je me suis rattrappé en revenant. Je célébrerai avec elle, la journée de la femme, à mon retour. Elle comprend, je crois". 

Le fan club PSG Guadeloupe fin prêt

Fan club PSG Guadeloupe
©Eddy Ermanel
D'autres n'iront pas au Camp Nou pour ce match, mais ils ont pris leurs dispositions pour ne rien rater de ces 90 minutes. Depuis janvier 2015, le fan club PSG Guadeloupe regroupe des amoureux du club de la capitale. Il compte 147 membres et une trentaine de sympathisants.
Certains se retrouveront chez le président, Bruno Champare, au Lamentin, cet après-midi pour suivre la rencontre. 
Lui aussi pris ses dispositions. "Je me suis organisée depuis bien longtemps". Il a quitté le travail à 13 heures, aujourd'hui. "Je ferai des heures supplémentaires pour récuperer" nous explique t-il. Parmi les autres membres, quelques uns ont obtenu des autorisations d'absence du travail. 

Et les femmes alors ?

Une dizaine de femmes est également attendue, pour assister à la rencontre. Parmi elle, Juliette Jeannot.
Fan club PSG Guadeloupe
Cette journée du 8 mars n'est pas incompatible avec sa passion pour le foot, exlique t-elle, "Je suis femme et supportrice du PSG tous les jours". Même si elle apprécie le fait "de matérialiser cette journée pour nous, les femmes, je garde à l'esprit que c'est tous les jours la journée de la femme. Par contre, on ne pourra pas reporter le match. Et il va falloir le gagner !"

C'est tout ce qu'on leur souhaite. Car les membres du fan club ont déjà progrmmé leur prochaine sortie. Si le PSG se qualifie, comme ils semblent le croire, ils iront à Paris, en avril, pour assiter aux quarts de finale de la Ligue des Champions. 
En espérant que le calendrier de l'UEFA ne crée plus de tensions dans les foyers...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live