Kamannyòk : Le GIEE, un nouvel outil au service de l’agroécologie

agriculture
GIEE
©Josiane Champion
Agréé il y a un an, le 1er GI2E (groupement d'intérêt économique et environnemental) de Guadeloupe, entre aujourd’hui dans sa phase active. C’est l’un des outils de la loi d’avenir pour l’agriculture. 
Vous connaissez peut-être les GIE (groupements d’intérêt économique), mais sans doute moins les GIEE (groupements d’intérêt économique et environnemental).
C’est une application de la loi d’avenir pour l’agriculture (du 13 octobre 2014), qui encadre le projet agroécologique pour la France. Le GI2E, nouvel outil structurant, est un collectif d’agriculteurs qui s’engagent (sur la base du volontariat) dans un projet pluriannuel visant à modifier ou consolider leurs pratiques, pour atteindre une performance à la fois économique, environnementale et sociale.
Plusieurs exploitations, situées sur un territoire cohérent (pour favoriser les synergies), s’associent, afin de créer cette nouvelle dynamique, basée sur la mutualisation des moyens et des expériences.

Les pionniers en Côte-au-Vent


La reconnaissance des GIEE par l’Etat se fait à l’échelle régionale, sur la base d’appels à projets, organisés par le préfet, via la DAAF (Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt). La Guadeloupe compte à ce jour quatre GI2E.

Le premier a été agréé il y a tout juste un an (le 24 juin 2016). Porté par l’association Tropicales Fleurs Guadeloupe, il regroupe quatre agriculteurs de la Côte-au-Vent, qui produisent des fleurs, mais aussi des fruits et légumes et de la viande.
Outre les changements dans leurs systèmes de production (plus propre et plus diversifiée), ces exploitants veulent aller jusqu’au bout de la chaîne logistique, en écoulant leurs produits eux-mêmes par des circuits courts, sur leur terroir.
Cela passe notamment par des ventes à la ferme itinérantes, organisées chaque mois sur l’exploitation d’un des membres du groupement.
La première a lieu samedi 24 juin (après des ateliers techniques destinés aux agriculteurs). 

Ecoutez : Franck Souprayen, agriculteur à Goyave, membre du GIEE "Tropicales Fleurs Guadeloupe".

Franck Souprayen, membre du GIEE "Tropicales Fleurs Guadeloupe"


Pour découvrir le GIEE "Tropicales Fleurs Guadeloupe", suivez le reportage en radio de Josiane Champion, ce samedi, dans Kamannyòk, à 7h15 et 13h20. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live