L’analyse du taux de chlordécone dans le sang élargie à l’ensemble des Guadeloupéens volontaires

chlordécone
Tubes d'échantillons sanguins
Tubes d'échantillons sanguins ©TAIMY ALVAREZ / FR171766
L’agence régionale de santé de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy annonce l’ouverture du dispositif de dosage de la chlordécone dans le sang élargi à l’ensemble des adultes volontaires. Jusqu'ici, elle était réservée aux personnes les plus exposées et sensibles.

Réservée, dans un premier temps, aux ouvriers agricoles, l’analyse de la teneur de chlordécone dans le sang est désormais accessible à tous les citoyens. Aujourd’hui, l’Agence régionale de santé de Guadeloupe annonce l’ouverture du dispositif de dosage de la chlordécone dans le sang élargi à l’ensemble des adultes volontaires.

Différents travaux menés par l’ARS, dans le cadre du "Plan Chlordécone IV", ont permis de proposer, en Guadeloupe, le dosage sanguin gratuit de la chlordécone (chlordéconémie).

Ce dosage permet de mesurer le taux de chlordécone au moment de la prise de sang. La valeur indiquée traduit une exposition récente à la chlordécone, qui peut être réduite par des gestes simples, indique, dans un communiqué, l'ARS.

Auparavant réservées aux personnes les plus exposées et fragiles

Si auparavant, les prélèvements étaient analysés hors du département, depuis mai 2021, l’Institut Pasteur de Guadeloupe a installé et validé localement une technique de dosage de cette chlordéconémie en lien avec un laboratoire partenaire de l’Université de Liège. Les analyses sont donc désormais réalisées dans l'archipel. 

Dans un premier temps, le dosage était proposé à tous les adultes volontaires les plus exposés et/ou sensibles :

  • ceux ayant bénéficié du programme JAFA mené par l’IREPS,
  • les auto consommateurs des produits de la pêche,
  • les femmes enceintes,
  • les travailleurs agricoles
  • et les personnes résidant dans le croissant bananier (de Vieux-Habitants à Goyave).

Aujourd’hui, l’ARS annonce l’ouverture du dispositif de dosage de la chlordécone dans le sang élargi à l’ensemble des adultes volontaires. Tout un chacun peut donc connaître son taux de chlordécone dans le sang. 

Comment y participer ?

  1. Je me rends chez mon médecin/ma sage-femme pour faire établir la prescription. Un bilan sanguin de routine (glycémie, cholestérolémie, …) peut être proposé au volontaire ainsi qu’une participation au projet de recherche sur le sujet.
  2. Je m’adresse au laboratoire de biologie médicale le plus proche de chez moi pour effectuer le prélèvement en lui remettant la prescription.
  3. Le laboratoire me transmet mon résultat d’analyse. Il communique aussi ce résultat à mon médecin/ma sagefemme.
    Je n’ai rien à payer pour ce dosage.
  4. Si j’ai été exposé, je peux contacter mon médecin/ma sage-femme et l’ARS pour bénéficier d’un accompagnement gratuit et de recommandations pour réduire mon exposition à la chlordécone.

L'ARS invite à contacter l'adresse mail suivante, ars971-chlordecone@ars.sante.fr, pour toues informations complémentaires.