L'avenir incertain du Centre des Arts et de la culture de Pointe-à-Pitre

société
Le centre des arts
©Claudia Ledézert
Un chantier devenu le symbole de la déroute financière de la ville de Pointe-à-Pitre. L'ébauche de ce Centre des Arts et de la culture, ne risque pas de se concrétiser maintenant. À bout de solutions, la communauté d'agglomération et la ville songent à vendre le chantier à des acteurs privés.

Chantier à l'arrêt

Il fût pendant longtemps le temple de la vie culturelle de Guadeloupe. Mais près de 12 ans après sa fermeture pour travaux, le Centre des Arts et de la culture de Pointe-à-Pitre est aujourd’hui un chantier à l’abandon au grand regret des pointois. Initialement prévue pour 2015 la livraison a maintes fois été repoussée, le projet est aujourd’hui complètement à l’arrêt. La cause serait liée aux difficultés financières et à la faillite de certaines entreprises chargées de la rénovation ainsi qu’au coût sous-estimé des travaux, plus compliqués que prévus.
 

Un budget exponentiel

Le budget pour rénover le Centre des Arts est passé de 16 à 39 millions d’euros. Une facture que faute de plan de financement, Cap Excellence doit assumer seule. Impossible par les temps qui courent de mobiliser une telle somme pour ce projet. Plutôt que de s’évertuer à rénover le bâtiment, le maire de Pointe-à-Pitre souhaiterait qu’il soit vendu au privé. En clair, l'avenir de ce bâtiment emblématique de Pointe-à-Pitre est plus qu'incertain. Une réunion du comité de pilotage doit se tenir en janvier pour décider du sort du Centre des Arts.
 

En vidéo

A (re)voir le reportage de Claudia Ledezert et Ronhy Maléty :