L'Education Nationale se dote d'un protocole pour faire face aux cas de COVID suspects ou confirmés

coronavirus
Rectorat
©D. Quérin
La crise sanitaire qui sévit dans toute la France et singulièrement en Guadeloupe, a conduit le gouvernement et particulièrement le ministère de l'Education Nationale à diffuser des consignes strictes pour faire face à toute éventualité face à la progression de la pandémie
Qu’un ou plusieurs cas de COVID-19 soit susceptible ou confirmé dans un établissement scolaire, il faut avant tout le signaler et en fonction, appliquer les mesures préconisées par le ministère de l’Education Nationale.

Tout d’abord: que faire si un élève ou un agent est susceptible d’avoir la COVID 19 au sein d’un établissement scolaire  ?

Docteur Armelle Ezelin
Médecin conseillée technique auprès de la rectrice.
©guadeloupe

Que faire ensuite si le cas de COVID 19 est confirmé pour l’élève ou l’agent de la fonction publique ?


Docteur Armelle Ezelin
Médecin conseillée technique auprès de la rectrice.
©guadeloupe

Dans tous les cas, le directeur d’école ou chef d’établissement est en lien direct avec sa tutelle et l’Agence Régionale de Santé.
Notez enfin qu’à partir de 3 cas confirmés, il y a possibilité de fermeture partielle ou totale de l’établissement scolaire. Une décision qui se prend en concertation, entre le préfet, la rectrice et les collectivités compétentes.

Voir les éléments du dispositif
 

Elève susceptible d'avoir contracté le virus

Un élève est un cas confirmé

Un agent est susceptible d'avoir contracté le virus

Un agent est un cas confirmé