L'Etat attend les dossiers des agriculteurs pour l'attribution de l’aide du plan de résilience

agriculture
Parcelles de bananes sinistrées
Parcelles de bananes sinistrées ©E. Stimpfling
Les agriculteurs qui subissent des surcoûts de production liés à la guerre en Ukraine peuvent bénéficier d’un dispositif exceptionnel d’aide, décidé par le gouvernement dans le cadre du Plan de Résilience.

La guerre en Ukraine, on le sait, entraîne des surcoûts de production pour les agriculteurs, qui ont vu exploser leurs dépenses de carburant, d’engrais, ou encore d’aliments pour bétail.
L’Etat prend en charge les cotisations sociales des exploitants, à hauteur de 30% des surcoûts constatés sur leurs dépenses de carburant, engrais, aliments pour bétail et autres intrants. Mais pour être éligible à ce dispositif, il faut remplir certains critères 

Frantz Foggea, responsable de la Mutualité Sociale Agricole à la CGSS de la Guadeloupe.

Frantz Foggea, responsable de la Mutualité Sociale Agricole à la CGSS de la Guadeloupe.

Le montant de l’aide est plafonné à 3 800 euros. Mais attention, les dossiers doivent être déposés au plus tard le 12 octobre, au régime agricole de la CGSS.

Frantz Foggea, responsable de la Mutualité Sociale Agricole à la CGSS de la Guadeloupe

Frantz Foggea, responsable de la Mutualité Sociale Agricole à la CGSS de la Guadeloupe.

Mais il faut le dire, pour l’heure, très peu de demandes ont été enregistrées.

Frantz Foggea, responsable de la Mutualité Sociale Agricole à la CGSS de la Guadeloupe.

Frantz Foggea, responsable de la Mutualité Sociale Agricole à la CGSS de la Guadeloupe.

Les formulaires de demande sont disponibles notamment sur le site internet guadeloupe.msa.fr