L'inquiétude du corps médical face à la baisse constante du taux de vaccination en Guadeloupe

coronavirus
Vaccinodrome Paul Chonchon
©Ch. Danquin

Avec un taux de couverture vaccinale d’au moins une injection qui flirte les 20 %, le moins que l’on puisse dire c’est que La vaccination marque le pas en Guadeloupe. Au grand dam des médecins qui veulent encore croire en un sursaut pour que l'immunité collective soit possible

Ce mardi matin, on ne se bouscule pas à l'entrée du vaccinodrome de Paul Chonchon à Pointe-à-Pître. Aux grandes affluences du début ont succédé des files clairsemées, souvent composées de personnes qui viennent pour recevoir la deuxième dose. Et quelquefois, un primo candidat au vaccin se glisse parmi eux.

Un constat affligeant pour le directeur de l'Institut Pasteur qui ne comprend pas ce manque d'engouement pour la vaccination contre le Covid 19, alors même que tout est fait pour expliquer son caractère salutaire pour endiguer la pandémie.

Antoine Talarmin, Directeur de l'Institut Pasteur

Au vaccinodrome de l'aéroport, le constat est le même. Ici aussi, on vient surtout pour se faire administrer la seconde injection. Une situation qui décourage l'équipe qui s'est mobilisée pour l'ouverture de ce centre de vaccination.

Tony Jerpan Médecin-chef des Sapeurs-Pompiers

Obligé de freiner l'arrivée de nouvelles commandes de vaccins, l'Institut Pasteur envisage même la fermeture du centre installé au Hall  des Sports Paul Chonchon

Institut Pasteur
©Ch. Danquin

Cette situation a incité l’URPS, l’union régionale des médecins libéraux et des pharmacies ainsi que les infirmiers à voler au secours des autorités sanitaires pour permettre la vaccination du plus grand nombre et ainsi atteindre dans les meilleurs délais l’immunité collective. 

Une campagne d’informations vient de démarrer. Elle sera diffusée via des spots TV mais surtout sur le Net.

Il s’agit de faire entendre à la population la voix de professionnels et de tordre le cou a un certain nombre d’idées reçues et de  « fake news » qui, selon eux, freinent l’engouement constaté au début.

Frédérique Dulorme, Présidente de L’union Régionale des médecins libéraux

Frédérique Dulorme, Présidente de L’union Régionale des médecins libéraux

 

Pour plus d’information rendez-vous sur le site web https://www.urpsmlguadeloupe.com ou sur la page facebook de l’URPS Guadeloupe.