L'onde tropicale 49 arrose l'archipel, placé en vigilance jaune, pour fortes pluies et orages

intempéries
Ciel du 12/10/2021
©Météo France
Météo France avait vu venir l'onde tropicale 49 et les Guadeloupéens avaient été prévenus qu'elle succèderait de près au précédent phénomène, qui avait plongé nos îles dans une quasi obscurité, tout au long de la journée de dimanche. Comme dit, comme fait : l'archipel est en vigilance jaune.

Elle était attendue et annoncée depuis le week-end dernier : l'onde tropicale active n°49 traverse actuellement l'arc des Petites Antilles.
Dans ce contexte, la Guadeloupe a été placée, par la préfecture, sur les conseils du Centre météorologique régional de Météo France, en vigilance jaune, pour "fortes pluies et orages".

Prévisions

Jusqu'à la fin d'après-midi de demain (mercredi 13 octobre), l'onde tropicale 49 devrait copieusement arroser l'archipel, notamment sur la montagne et les communes du Sud Basse-Terre, mais peuvent également affecter la Grande-Terre, notamment le secteur des Grands-Fonds et l'agglomération pointoise.
Des éclairs zèbreront le ciel et le tonnerre se fera entendre, dès le début de soirée. Durant la nuit, de bonnes averses continueront de toucher les îles.

Demain, le phénomène poursuivra sa progression ; il pourra cependant continuer à apporter de nouvelles précipitations orageuses.

En fin de journée de mercredi, ou au plus tard dans la nuit de mercredi à jeudi, un temps plus sec s'installera progressivement.

Données observées

L'onde tropicale a occasionné, jusqu'à présent, des cumuls d'une soixantaine de millimètres, sur la Soufrière, une cinquantaine à Matouba-Papaye et à Deshauteurs/Saint-Anne. Les plus forts cumuls ont été observés entre 16h et 17 h.

Succession d'ondes tropicales, sur nos îles

Le week-end dernier, du 9 au 10 octobre, a été marqué, sur notre archipel, par le passage d'une zone d'instabilité marquée, entre les deux ondes tropicales, 48 et 49.

Dans ce genre de situation, où les ondes se succèdent, le relief au vent de la Soufrière est souvent le plus exposé. C'est encore le cas pour cet épisode, où les précipitations les plus importantes ont touchées les communes de Saint-Claude, Gourbeyre et Capesterre-Belle-Eau.

Bien que les pluies, parfois intenses, ont arrosé l'archipel, entre la soirée de samedi et la journée de dimanche, nous sommes loin de tout record, en termes de cumuls, ou de toute valeur d'intensité remarquable, pour la saison.

Ce qui est à noter, c'est que cet épisode pluvieux vient à la suite d’un mois de septembre anormalement sec et d’un début d’octobre particulièrement sec et poussiéreux ; une situation qui nous rappelle que nous sommes encore en saison des pluies.

Ondes tropicales 48 et 49
©Météo France