La Caraïbe paie un lourd tribut à la Covid-19

océan atlantique
La Guadeloupe dans la Caraïbe
157 000 cas cumulés et près de 3 000 décès : c’est le bilan du Coronavirus, à travers la Caraïbe, après 6 mois de pandémie. Dans les petites Antilles qui, pour la plupart, maintiennent un strict contrôle des frontières, la situation demeure, pour l’heure, globalement sous contrôle.

La République Dominicaine, pays le plus impacté de la Caraïbe

Depuis l’apparition de la Covid-19, sur le globe, la République dominicaine a enregistré 97 000 cas de contamination et près de 2 000 morts. Le pays est, de très loin, le plus touché de la Caraïbe : il cumule, à lui seul, les deux tiers des cas confirmés dans la grande région, soit 157 000 au total. Il en est de même, quant au nombre de personnes décédées après avoir contracté le virus : plus de la moitié des près de 3 000 décès recensés, à travers toute la Caraïbe, est originaire du pays de l'île d'Hispaniola.
 

Situation préoccupante qui pousse les pays à agir

Si les autres territoires sont loin derrière la République Dominicaine, en termes de nombre de contaminations, la situation, dans plusieurs îles, s’avère tout de même inquiétante.
Particulièrement en Jamaïque, à Trinidad et aux Bahamas où, tout comme en Guadeloupe, on enregistre une résurgence de la Covid-19 et une recrudescence du nombre de personnes diagnostiquées positives.

La circulation du virus se fait plus active, dans toute la région et le risque de contamination est élevé, y compris pour les territoires les moins exposés jusqu’ici, comme la Dominique. D'ailleurs, les autorités de Roseau l’ont bien compris et ont annulé le "World Créole Festival", qui devait se tenir à la fin du mois d'octobre 2020.

L’Organisation panaméricaine de la santé, consciente du risque de deuxième vague, vient d’ailleurs d’inviter les Etats de la région à mettre en place des protocoles plus stricts, pour les entrées de voyageurs et à renforcer l’application des gestes barrières, par les populations locales.
 

Ne rentre pas qui veut à Barbade

Exemple de limitation de l'afflux de voyageurs : La Barbade. De nouveaux protocoles sont mis en place, s'adressant aux voyageurs étrangers désireux de se rendre sur l'île. Ces nouvelles dispositions concernent les personnes issues de plusieurs pays européens, mais aussi de la zone Caraïbe, considérés comme des territoires à risque, quant à la circulation de la Covid-19.
Les précisions de Serge Zobéide, dans ce reportage :
©Serge Zobéide
Les Outre-mer en continu
Accéder au live