La chambre régionale des comptes a rendu son analyse sur le budget 2021 du SIAEAG.

finances
La CRC
Le syndicat intercommunal d’adduction en eau et d’assainissement de la Guadeloupe a été liquidé au 1er septembre dernier.Mais durant presqu’une année, la structure a fonctionné. Il faut régler les budgets. Le préfet de région a déféré le budget 2021 du SIAEAG à la chambre régionale des comptes

Un avis technique, épuré et implacable. Oui le Syndicat intercommunal d’adduction en eau et d’assainissement de la Guadeloupe a été dissout et remplacé par le syndicat mixte de gestion de l’eau et de l’assainissement de la Guadeloupe le 1er septembre dernier, mais, pendant 9 mois, la structure a fonctionné. Les magistrats financiers relèvent qu’il n’y a pas eu d’adoption budget primitif de cette année, ni même l’adoption du compte administratif 2020. D’office la chambre écarte les restes à réaliser. Elle propose un règlement des budgets, principal et annexes. Une bonne nouvelle, mais ce n’est pas une surprise, le budget principal Eau enregistre un résultat global prévisionnel positif : 12 726 804 euros. La distribution de l’eau est excédentaire.

En revanche, il y a de la turbidité pour les budgets annexes. Le budget d’assainissement collectif plombe le budget général : - 20 923 605 euros. Même tendance pour le budget annexe d’assainissement non collectif : - 722 335 euros.

Selon nos estimations, le déficit s’établit 9 millions 919 mille 335 euros. Cet avis concerne 2021, mais il n’y a pas eu de compte administratif 2020 adopté et le compte administratif 2019, c’est-à dire, le véritable tableau de bord de gestion réelle, accusait déjà, il y a deux ans, un déficit de 32 497 212 euros.

La question aujourd’hui : que va-t-on faire de ces déficits et dettes de feu le SIAEAG ?

VOIR AUSSI : Les avis de la Chambre Régionale des Comptes