La collectivité régionale achète la propriété Cachemire-Thôle, un haut lieu de la culture guadeloupéenne

culture
Vente maison Jacqueline Cachemire Thôle
©DR
C’est le 1er acte d’un projet culturel porté par la collectivité régionale. La propriété de Jacqueline Cachemire-Thôle a été rachetée par la Région, en vue de la création d’un espace d’expression culturelle, ce mercredi 29 décembre.

Hier, le président du Conseil Régional était à Besson au Gosier, à la maison  Akajaklyn. La propriété de Jacqueline Cachemire-Thôle et d’Yves Thôle a été rachetée par la collectivité qui souhaite en faire un espace d’expressions pour les cultures et danses traditionnelles de Guadeloupe.

Signature achat/vente maison J. CACHEMIRE THOLE par la Région
©DR

Ce projet prévu de longue date a coûté à la Région un peu plus d’un million d’euros (1,05 million d’euros) et doit permettre une transmission et un apprentissage du patrimoine culturel de l'archipel. Faisant donc de cette acquisition un futur centre régional des musiques et des danses traditionnelles.

Un espace pensé et voulu par un couple attaché à la culture guadeloupéenne 

Une habitation coupée du monde qui respire et vit à son rythme... C'est comme cela que l'on peut parler de l'habitation Akajaklyn, située à Besson, au Gosier. 

Depuis des décennies, Jacqueline Cachemire-Thôle et Yves Thôle ont fait de cet endroit, un espace vivant totalement dédié au patrimoine culturel guadeloupéen.

©Guadeloupe


Une maison ouverte composée de différents sites allant d'ateliers réservés à la pratique de la danse, mais aussi, à la fabrication de ka ou encore d'un espace muséal tourné vers les traditions vestimentaires.

Maison de J. CAHEMIRE THOLE vendue à la Région (29/12/2021)
©DR

Un lieu qui respire Guadeloupe et qui se voit aujourd'hui cédé au plus grand nombre. 

L'habitation patrimoniale Akajaklyn, déjà ouverte à tous les publics, devient maintenant un site régional.

Un ajout d'importance à l'offre culturelle guadeloupéenne 

La Région Guadeloupe vient d'en faire l'acquisition pour donner à ce travail amorcé par le couple Thôle, une résonance plus large. 

En signant cet acte de vente de la propriété, le président, Ary Chalus, ouvre ce lieu au vivre ensemble. Un site patrimonial où les musiques de Guadeloupe se rencontreront, où la formation des jeunes sera encouragée par des apprentissages à la fabrication de ka et à ses produits dérivés. 

©Guadeloupe

Le monde pourra également découvrir le lieu qui fera partie intégrante de l'offre culturelle et touristique guadeloupéenne, en résonance avec le Mémorial ACTe et qui s’ouvrira à la formation en partenariat avec Guadeloupe Formation.

Autour de ce projet, de nombreux acteurs culturels pourront s'exprimer. Pour les différentes pratiques, par exemple, des personnalités telles le docteur en arts plastiques et musicologie dans le domaine de l'anthropologie de la danse, Léna Blou, participeront à la mise en vie de ce lieu. 

L'acquisition de l'habitation Akajaklyn est le premier acte d'un projet culturel sur plusieurs années porté par la collectivité régionale. Un vaste projet composé de la création d'un pôle industriel dédié au cinéma et à l'audiovisuel, d'un projet de centre d'arts contemporains et de la création d'un label pour développer les lieux pour faire vivre l'art contemporain en Guadeloupe.