La construction du nouveau pôle parent-enfant du CHU officiellement terminée

santé
Remise des clés du pôle parent-enfant du CHU 23/03/2021
©Yasmina Yacou

Les bâtiments du futur pôle parent-enfant du CHU ont été livrés, ce mardi 23 mars. Des installations très attendues qui devront améliorer la prise en charge du public et les conditions de travail des soignants. Un bâtiment provisoire, car à terme, ce service sera installé dans le nouveau CHU. 

La construction du pôle parent-enfant du CHU sur le site de Palais Royal est achevée… La livraison des 3 bâtiments a eu lieu, ce mardi 23 mars, avec la remise des clés du chantier par le maitre d’œuvre. La phase de déploiement des équipements devraient commencer avant la mise en service des bâtiments…

Un outil moderne

Un bâtiment flambant neuf de 3 500 m², qui accueillera notamment le plateau technique et deux bâtiments déjà existants. Le nouveau pôle parent-enfant du centre hospitalier universitaire, est implanté au nouveau centre gérontologique régional Jacques-Salin. Gynécologie, obstétrique, pédiatrie et chirurgie pédiatrique, maternité, réanimation néonatologie... Tous les services associés y trouveront leur place. De la sphère médicale parents-enfants, seules les unités de procréation médicalement assistée et de drépanocytose ne seront pas présentes sur ce site de Palais-Royal. 

En plus des lits d'hospitalisation, ce pôle disposera d'urgences gynécologiques et pédiatriques, de 5 salles d'accouchement, de 4 bloc opératoires, d'un service de biologie médicale et d'imagerie, avec scanner radio et d'imagerie. 

Nouveau pôle parent-enfant du CHU
©Yasmina Yacou
Nouveau pôle parent-enfant du CHU - Service réanimation néonatologie
Nouveau pôle parent-enfant du CHU - Service réanimation néonatologie ©Yasmina Yacou
Nouveau pôle parent-enfant du CHU
©Yasmina Yacou

 

Un outil pour garantir un meilleur accueil des patients et de meilleures conditions de travail pour les soignants

Il s'agit là d'une phase transitoire, mais en attendant la livraison du nouveau CHU prévue en 2023, l'objectif est d'ores et déjà d'améliorer l'accueil des patients et les conditions de travail des soignants. En juillet 2019, ces derniers avaient entamé un mouvement de grève dénonçant la vétusté des locaux dans lesquels ils se trouvent depuis l'incendie du CHU, à la Polyclinique. 

A (re) voir le reportage de Ludivine Guiolet-Oulac et Christian Danquin réalisé le 3 juillet 2019 :

Ce chantier qui a débuté en 2019, aura coûté environ 25 millions d'euros. 
Ces locaux devraient accueillir les soignants et les patients d'ici fin juin 2021.