La DIECCTE médiatrice dans le conflit des sablières

social
Dieecte et sablières
©Th. Philippe

Ce mardi la Direction des Sablières de Gourbeyre et les salariés en grève se sont rencontrés pour la 3ème fois sous l’égide de la DIECCTE. Une occasion de reprendre les négociations. Même si, cette fois encore, elles n'ont pas abouti.

Pour autant, cette rencontre du 26 janvier 2021 a permis à la direction des Sablières de Gourbeyre de formuler de nouvelles propositions et de démonter sa volonté d'être constructive dans ces discussions. 

Une position qui a permis d'enregistrer de réelles avancées sur plusieurs points des revendications comme par exemple l’augmentation des tickets restaurants. Cependant, d’autres points bloquent toujours comme l’embauche d’intérimaires demandée par les syndicats. 

Jean-Louis Pravaz, gérant des Sablières de Gourbeyre

L'UGTG a pour sa part rappeler que cette médiation est une initiative des présidents des deux grandes collectivités et du Préfet. Le syndicat souligne par ailleurs  que 

- Mr Pravaz fait une proposition de 30 centimes sur un chèque restaurant à 7 € et cela depuis avant la reprise des négociations.  

- Nous demandons la régularisation des emplois en CDD (intérim) qui occupent des Emplois pérennes dans l’entreprise, en application des dispositions légales et conventionnelles, Il ne s’agit nullement de fonctions comme l’exprime Mr Pravaz

 

Les deux parties se sont donc quittées sans accord final mais devraient se rencontrer à nouveau  prochainement. 

Entrée des sablières de Gourbeyre
©Th. Philippe

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live