La direction de la SEMAG dans le collimateur de l'agence nationale de contrôle du logement social

logement
SEMAG
©J.Babel

C’est un rapport accablant qu’a présenté l’agence nationale de contrôle du logement social sur le fonctionnement du directeur de la SEMAG.  Infractions aux règles de commande publique, acquisition d’œuvre d’art,  prise en charge de billets d’avion….

Au moment où la société pourrait laisser une trentaine de salariés sur le carreau, la gestion de la société d’économie mixte a été passée au crible par l’agence nationale de contrôle du logement social l’ANCOLS. Son rapport vient d’être rendu. Il relève bien des dysfonctionnements.

Ce sont d’abord 

«  de multiples infractions aux règles de la commande publique »

qui ont été décelées par l’organisme de contrôle par exemple, en ce qui concerne l’attribution du marché de conseil et d’assurance à la SCET. Le rapport relève aussi d’autres pratiques suspectes telle que l’acquisition sans mise en concurrence pour  40 000 euros d’œuvres d’art réalisées par une peintre

« liée au directeur général »

….

Dans le viseur de l’ANCOL également  la prise en charge des frais de voyage en classe prémium de ce directeur et de sa famille en dehors des dispositions contractuelle.

Mais plus généralement c’est une grande partie du fonctionnement de la SEMAG qui est pointé du doigt absence d’un véritable contrôle, données mal sécurisées, carences multiples, sous performance chronique de gestion, mauvaise maitrise des risques locatifs, absence pure et simple de données fiables sur le suivi des loyers, des vacances de logements, des financements de programmes....De quoi faire dire au rapport que la SEMAG ne remplit pas toutes ses obligations réglementaires déclaratives.

Et de conclure qu’avec une capacité d’auto financement irrégulière et insuffisante, la situation financière de cette société d’économie mixte nécessite un suivi renforcé.

Réactions semag

 

Rosan Rauzduel, Josette Borel-Lincertin, respectivement président du conseil d'administration et ancienne présidente de la société d'économie mixte, précisent que ce rapport porte sur l'activité de la SEMAG sur la période 2014-2017 et qu'un plan d'action locatif ainsi que les ratios financiers ont depuis été mis en place. Des mesures ont été prises concernant les autres remarques du rapport.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live