La direction du CHU porte plainte après plusieurs "actes de malveillance"

faits divers
Actes malveillance CHU
©DR
Plusieurs accès du centre hospitalier de Guadeloupe ont été bloqués, ce lundi 4 octobre, des locaux souillés par de l'huile de vidange. La direction a d'ores et déjà annoncé son intention de porter plainte.

Des lits médicaux démembrés jonchant le sol, entassés pour servir de barrage, des troncs d'arbres, branchages obstruant le passage... Ce lundi 4 octobre, plusieurs accès du centre hospitalier universitaire de Guadeloupe ont été bloqués. 

Blocage CHU 04/10/2021
©DR
Blocage CHU 04/10/2021
©DR

Dans les locaux de la direction des ressources humaines, un liquide noirâtre ressemblant à de l'huile de vidange a été aspergé des les couloirs, sur les murs et portes du service. De la colle a été introduite dans les serrures...

Huile de vidange dans service DRH
©DR

C'en est trop pour la direction de l'établissement hospitalier qui a annoncé son intention de porter plainte pour ces "actes de malveillance", qui parle d'autres "dégradations" constatées, le 29 septembre dernier, "sur les portes d'accès de la DRH". 

Des actes qui pourraient vraisemblablement avoir des conséquences collatérales, a prévenu la direction du CHU, la semaine du 4 octobre étant la semaine de clôture de préparation de la paie de l'ensemble des agents. Avant d'assurer que l'équipe de la DRH, travaillant "en mode dégradé", "fera au mieux pour que ces actes punissables impactent le moins possible le traitement de la paie des agents du CHU".