publicité

La fièvre des vacances : Pokémon Go !

La folie Pokémon Go débarque en Guadeloupe. Les fans guadeloupéens sont nombreux et chassent partout des "pockets monsters" comme on les appelle à partir de l'application gratuite qu'ils ont téléchargée sur leur portable

  • FJO avec E. Yvrande et F. Chérubin (Stagiaires)
  • Publié le

Ils sont nombreux à s'être transformés, ou plutôt, à avoir "évolués" en chasseurs de Pokémon durant ces dernières semaines. Et il n'est pas rare de les voir ici et là, portable en main, cherchant à capter cette proie virtuelle qui semble s'être répandue un peu partout en Guadeloupe, au point de devenir un vrai phénomène de société. 
Un phénomène qui n'a pas laissé infifférrents les annonceurs et publicitaires. Intéressant pour eux que de tels regroupements de "chasseurs" se fassent chez leurs clients, dans leurs espaces commerciaux. Les hypermarchés et autres fast-foods se sont mis en position pour devenir des "Pokéstop" de prédilection pour les chasseurs. 
Pour autant, la sécurité routière veille au grain. Elle rappelle avec les associations de consommateurs, que chasser des pokémons en conduisant est dangereux voire même, comme le disent les gendarmes, interdit, parce que, utiliser son téléphone en conduisant, quel que soit l'usage qu'on lui destine, est et demeure interdit par le code de la route. 

VOIR : 

JEU POKEMON GO

 

Pokémon Go est un jeu en réalité augmentée. Le projet est créé conjointement par The Pokémon Company, Nintendo et Niantic, ancienne filiale de Google responsable du jeu en réalité augmentée Ingress. Le jeu est disponible depuis juillet 2016 sur les plateformes iOS et Android. Tout comme dans la série de jeux vidéo, le but est de capturer desPokémon.
Au lancement du jeu, celui-ci devient rapidement un phénomène de société. L'application, qui n'est pas encore téléchargeable officiellement dans tous les pays, dépasse localement ou mondialement le nombre de téléchargements de Twitter, Tinder, WhatsApp ou Snapchat, fait monter l'action de Nintendo de 93,2 % en une semaine à la bourse de Tokyo et crée de nombreux faits divers.
Le 2 août 2016, un peu moins d'un mois après son lancement, le jeu, qui est gratuit, aurait atteint les 100 millions de téléchargements dans le monde.
(Source Wikipédia)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play