La grippe sous surveillance en Guadeloupe et en Martinique

santé
La grippe en Guadeloupe
L’évolution des cas de grippe est surveillée de près par les autorités sanitaires, tant en Martinique qu'en Guadeloupe. En Guadeloupe justement, le nombre de cas évocateurs est passé de 60 début mai à 340 à la mi-mai. Les deux départements ont d’ailleurs été placés en phase pré-épidémique.

En Guadeloupe, l'analyse de la situation épidémiologique de la première quinzaine du mois de mai laisse apparaître que l'activité grippale a connu durant ce temps de référence, une phase ascendante constatée aussi bien par les médecins de ville que par les Urgences pédiatriques.
Et c'est la même tendance à la hausse des indicateurs qui a été observée en Martinique. Durant les deux semaines considérées, le taux de positivité enregistré à l'hôpital varie entre 15 et 23%.

Trois passages aux urgences pour faits de grippe ont été comptabilisés en Guadeloupe contre huit en Martinique. Cependant, aucun des cas enregistrés n'a nécessité une hospitalisation. 

Le virus majoritaire en circulation est de type AH1N. Les autorités sanitaires ont placé le Guadeloupe et le Martinique en phase pré-épidémique. 

Et pour ce qui est de Saint Barthélemy et de Saint Martin, la situation épidémiologique de la grippe reste calme.

Voir l'ensemble des données : 

Situation pré-épidémique de la grippe