La Guadeloupe et la Martinique destinations prisées des touristes pour les vacances de carnaval

tourisme
COVID 19 REOUVERTURE PLAGE SAINTE ANNE
©Eddy Golabkan

Les territoires et départements d’Outre-mer font partie des destinations qui intéressent le plus les Français cette année pour les vacances du mois de février, toujours en raison des conditions d'accès et des restrictions sanitaires plus souples. 

A l'instar des vacances de fin d'année, la Guadeloupe et la Martinique pourraient faire le plein de touristes venus de l'Hexagone, durant les vacances de Carnaval.
Entre les frontières toujours fermées et les remontées mécaniques dans les stations de ski; toujours à l'arrêt, les Antilles présentent des conditions d'accès et de restrictions sanitaires plus souples. 

Dubaï en tête, puis la Guadeloupe et la Martinique

Si la destination Dubaï, ville des Émirats arabes, occupe le haut du classement des destinations les plus populaires pour les prochaines vacances scolaires, les départements d'Outre-mer ont encore la cote.
Un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement, et il est possible d'embarquer vers les Antilles françaises où il n'y a ni couvre-feu, ni interdiction de se déplacer. Ainsi, la Guadeloupe et la Martinique arrivent en deuxième et troisième position des destinations les plus recherchées sur le comparateur de voyages Expedia pour la période, indique le quotidien Le Figaro.

Plus de 36 000 passagers en 2 semaines en Guadeloupe

Pointe-à-Pitre et Fort-de-France, deux dessertes qui bénéficient d'un nouveau point de départ sur Paris, depuis le 21 décembre. En effet, la compagnie Air France, a renforcé ses offres, avec le retour des liaisons Paris Charles de Gaulle /Pointe-à-Pitre ou Fort-de-France en plus des départs depuis Orly. Au total, jusqu’à quatre vols sont assurés chaque jour entre Paris et les deux îles.
Même décision du côté de la compagnie Air Caraïbes qui a ajouté des vols vers les îles soeurs et la République dominicaine, très prisée des touristes français. 
Des stratégies payantes puisque du 15 au 31 décembre 2020, l'archipel guadeloupéen a accueilli plus de 36 000 passagers, avec un regain de touristes de moins de 30 ans (plus 10% par rapport à 2019). 

Pour rappel, selon les mesures administratives mises en place par le Péfet de région, Alexandre Rochatte, le port du masque est obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans lors de rassemblements de plus de 3 personnes, dans les rues fréquentées (présence d'écoles, de restaurants, d'administration, d'hôtels, ...) et dans tous les établissements recevant du public (administrations, stades, médiathèques, hôtels, restaurants, etc.).

Nice veut limiter l'arrivée de touristes

Si les territoires et les départements d'Outre-mer seront plébiscités par les touristes, dans l'Hexagone, le maire de Nice a d'ores et déjà annoncé réfléchir à "des mesures extrêmement restrictives pour limiter pendant les vacances de février la venue de gens qui souhaiteraient prendre leurs congés" dans la ville. Durant les vacances de Noël, la destination Nice a vu multiplier par 6 le nombre de vols quotidiens. 
Christian Estrosi estime que les contrôles réalisés dans les aéroports n'ont pas été suffisants durant les fêtes et craint une nouvelle vague de l'épidémie de coronavirus.
Une position qui détonne avec l'engouement des villes avoisinantes qui espèrent voir revenir les touristes, notamment durant ces semaines cruciales.