La Guadeloupe reconfinée durant trois semaines à partir du mardi 27 avril

coronavirus
Conférence de presse du 24 avril 2021
©C. Ledézert

Après sa rencontre avec les élus de la Guadeloupe au cours de la réunion du comité de suivi qui précède presque toujours sa conférence de presse, Alexandre Rochatte a annoncé de nouvelles mesures de restrictions de déplacement et surtout, un reconfinement aménagé durant trois semaines

C'est d'abord la directrice de l'ARS qui a fait le point sur la situation sanitaire. Des chiffres qui  montrent une certaine stabilité des paramètres mais qui accentuent toujours la tension vécue depuis déjà plusieurs semaines.

En 5 jours, la Guadeloupe a enregistré 674 nouveaux cas... Et si le variant anglais est le principal vecteur de contamination, il faut signaler la présence confirmée du variant Sud-africain qui, circulerait déjà sur le territoire de l'Archipel.

Et malgré un taux de positivité en baisse, la tension sur les hôpitaux s'est amplifiée. 32 patients sont actuellement en réanimation et 42 lits sont occupés par des patients Covid. Le plan ORSAN est désormais au niveau 5, avec la mise en place de 48 lits en réanimation sur le CHUG et le CHBT.

Valérie Denux, directrice générale de l'ARS

Une situation qui justifie un reconfinement aménagé

Autant de facteurs qui ont conduit le Préfet de Région à décider d'un reconfinement aménagé afin de réduire les déplacements durant cette période.

Les commerces resteront malgré tout ouverts pour les "biens essentiels"; une liste a été élaborée par la Préfecture pour mentionner les commerces qui pourront rester ouverts durant ces trois semaines de restriction de circulation.

Les restaurants pour leur part resteront fermés à partir de 19h, sauf pour la vente à emporter et les livraisons .

Les activités sportives restent soumises aux règles actuellement en vigueur.

Pour les établissements scolaires, les règles actuelles perdurent.

Le Préfet a par ailleurs précisé que les entreprises peuvent poursuivre leurs activités mais en privilégiant le télétravail. Les services publics resteront ouverts mais devraient trouver une nouvelle organisation de travail.

Enfin, l'accès aux lieux de cultes reste possible. Les règles en vigueur demeurent avec, notamment, le port du masque obligatoire et en permanence 

Alexandre Rochatte, Préfet de Région

 

Compte rendu de la situation et des mesures renforcées