La ligue guadeloupéenne de Handball : l'élection de Gérard Andy invalidée

handball
6144bae582a4b_ligue-hand-971.jpg
Ligue guadeloupéenne de Handball ©Ligue guadeloupéenne de Handball
La ligue guadeloupéenne de Handball est dans la tourmente. L'élection du comité directeur actuellement en place a été rejetée, par la Fédération nationale, suite à une réclamation de l'opposition, se basant sur des vices de forme. Cette élection avait porté au pouvoir la liste de Gérard Andy.

Le Handball guadeloupéen n'avait pas besoin de cet épisode.
On savait depuis longtemps que l'élection de Gérard Andy, en octobre 2020, à la tête du comité directeur de la ligue régionale, était très contestée et que réclamation avait été déposée par la liste adverse, menée par Rony Exantus.

Mais, depuis, l'affaire était restée dans le flou et l'équipe en place exécutait les affaires courantes et, surtout, gérait la pandémie.

Le résultat des réclamations est finalement tombé : la Fédération française de Handball, par le biais de sa commission de surveillance des opérations électorales, en Guadeloupe, après examen de l'ensemble des listes déposées, a déclaré recevable une unique liste : celle menée par Rony Exantus, "Handball 971, tous concernés".

L'autre liste, qui est d'ailleurs en place, à ce jour, menée par Gérard Andy, "Handball avant 3.0", a donc été déclarée irrecevable.

Résultat : les élections se feront à nouveaux... avec la certitude que la liste "Handball 971, tous concernés" prendra la direction des affaires de ce sport, dans l'archipel.