La petite hôtellerie face à la crise

social
la petite hotellerie face à la crise
©Jean-Marie Mavounzy
Les annulations se succèdent, depuis le début de la crise sociale, au grand dam des professionnels de la petite hôtellerie, qui reprenaient espoir, après des mois de perte d'activité due à l'épidémie de Covid.

La situation actuelle, de blocage de la Guadeloupe dite "continentale", a de lourdes conséquences sur l’activité économique de l’archipel. Tous les secteurs sont touchés, à commencer par le tourisme. 

Ce petit hôtel de Sainte-Marthe à Saint-François compte une dizaine de chambres. Ouvert en juillet 2020, cet établissement n'a connu pour ainsi dire que la crise. Avec le conflit de ces dernières semaines, des clients sont partis et une seule chambre reste occupée. Quant aux réservations, certaines ont été annulées. L'avenir est incertain pour l'établissement.

Laurent Verger, gérant de l'hôtel

©Guadeloupe

Toujours à Saint-François, chemin de la princesse, Max entretient la piscine de l'une des quatre villas qu'il propose à la location touristique. Et même si elles sont toutes vides, cette structure familiale se tient prête à recevoir une clientèle hypothétique.

Max Nepaul, gîteur

©Guadeloupe

Le retour progressif au calme, laisse apparaître une lueur d'espoir pour ces professionnels qui comptent beaucoup sur une reprise et la clientèle locale.