guadeloupe
info locale

La rénovation urbaine de Pointe-à-Pitre/Abymes auscultée cette semaine

aménagement du territoire
La rénovation urbaine à Grand Camp aux Abymes
Conférence de presse du maire des Abymes, Eric Jalton, pour apaiser les protestations dans le dossier de la rénovation urbaine de Grand Camp ©Olivier Lancien.
Arrivée lundi après-midi dans notre département du directeur général de l'ANRU. Il vient ici constater l’état d’avancement du grand chantier de la rénovation urbaine de Pointe à Pitre et des Abymes
Cette rénovation urbaine des villes de Pointe à Pitre et des Abymes, signée en 2006, elle est en la matière l’un des plus grands programmes lancés en France…Ce vaste chantier dont la première tranche s’achèvera en 2020  coutera en totalité près  d’un milliard d’euros, financé par l’état, les collectivités locales  et les fonds européens.
A Pointe à Pitre :
 1964  logements ont été construits, pour remplacer les 1300 démolis. Sont particulièrement concernés les quartiers de Chazy, Henri IV,  Lauricisque et Bergevin sur le site de l’ancien stade Pierre Antonius. D’ailleurs à bergevin dans un esprit de mixité un nouveau centre de commerces est en construction pour accueillir des socioprofessionnels.
Outre ces équipements, plusieurs espaces seront aménagés en airs de jeux et parc de loisirs.
Aux Abymes :
Cette rénovation s’est concentrée sur deux grands pôles :
-     le Raizet avec un gros chantier sur boulevard de la rénovation qui accueille des conteneurs  aménagés à destination des anciens commerces de proximités de la rue de marie-galante. les normes sanitaires et l’organisation administratives sont mis en avant. l’aménagement de la rue de marie-galante transformée en piste de marche et chemins cyclables fait partie aussi de cette rénovation.
-     Côté logement, les quartiers dortoirs de Grand Camp verront la démolition  de plusieurs barres (datant des années 60 et vulnérables au risques  sismiques) pour laisser place à des logements locatifs plus au normes. A cela s’ajoute la reconstruction des Collinettes qui est en plein chantier.

En terme d’avancées sur cette rénovation globale Pointe à Pitre enregistre un taux de 75% et Abymes 40%. Cela s’explique par les lenteurs administratives et financières.
Ce programme  est en plein chantier aujourd'hui près d'un milliard d'investissement autour de logements locatifs et intermédiaires mais aussi des espaces publics et commerciaux..
Nicolas GRIVEL Directeur de l'Agence Nationale de la Rénovation Urbaine

 

 

Publicité