La situation continue de se dégrader en Guadeloupe avec 4 178 cas Covid enregistrés en 4 jours

coronavirus
Test COVID à l'aéroport
©E-M. Golabkan
Les autorités sanitaires viennent de délivrer un nouveau point Covid alarmant. En 4 jours seulement, 4 178 cas positifs à la Covid-19 ont été recensés, contre 3 300 cas la semaine précédente.

Tous les indicateurs sont au rouge en Guadeloupe. La préfecture et l'Agence régionale de santé ont publié un dernier point Covid, ce vendredi 6 août et loin de s'arranger, la situation sanitaire continue d'empirer, dans le département. 

10 nouvelles entrées en réanimation

Au jeudi 5 août, 4 178 cas de Covid-19 ont été recensés en 4 jours, alors que le dernier bulletin de mercredi dernier faisait état de 3 300 nouveaux cas entre le 26 juillet et le 1er août indiquent les autorités qui soulignent que la semaine n'est pas encore terminée.

Le taux d’incidence est alarmant avec 1 108,6/100 000 sur 7 jours glissants contre 875.6/100 000 habitants
la semaine passée.

Actuellement, 35 clusters sont étudiés. Les 4 derniers ont été observés en milieu professionnel et médical. 

La conséquence quasi immédiate du nombre de cas, la tension très forte sur le système hospitalier, alertent l'ARS et la préfecture. 

Un nombre inédit d’entrées en réanimation a été enregistré en une seule journée et le déclenchement des évacuations sanitaires vers l'Hexagone a débuté.

Nous avons dénombré hier 10 entrées supplémentaires en réanimation COVID et 3 entrées en réanimation non Covid.

Ces derniers jours le nombre d’entrées en réanimation maximum était de 4 par jour. L’accélération est donc considérable.

précise le communiqué de la préfecture et l'ARS Guadeloupe

 

Les services soins critiques et réanimation disposent désormais de 48 lits au Centre hospitalier de Pointe-à-Pitre/Abymes et de 7 lits au centre hospitalier de Basse-Terre. 

4 personnes sont décédées depuis lundi en Guadeloupe et 1 à Saint-Martin.

Fermeture des restaurants

Une nouvelle situation "extrêmement préoccupante" qui entraîne de nouvelles mesures. Ainsi, les restaurants seront donc fermés, à partir du lundi 9 août, à 20 heures. Une décision prise en accord avec les professionnels du secteur explique le communiqué. Restera possible la
vente à emporter, sans lieu de consommation sur place et pour les horaires hors couvre-feu. La livraison à domicile sera également autorisée.