La vaccination anti-Covid dans les territoires ultramarins, et si la méfiance était tout à fait justifiée ?

éditorial
vaccination à Vieux Habitants
©E. Stimpfling

Bonjour,

Plus de 40% de vaccination dans l’Hexagone, à peine 18 en Guadeloupe… A deux jours de la levée des motifs impérieux et donc d’une très probable fulgurante augmentation de la fréquentation de l’île, le péril Covid pourrait bien s’amplifier…

Pour ma part, je me suis fait vacciner, mais loin de moi l’idée de donner des leçons à quiconque, mon objet est plutôt ici d’essayer de comprendre pourquoi un tel fossé, entre le taux de vaccination national et le local, ou encore avec certains taux ultramarins…

Et si cela traduisait, une nouvelle fois, une forme de défiance à l’égard des autorités parce que la confiance serait, plus que nulle part ailleurs, rompue sous nos latitudes et pour cause…
Sang contaminé, Dépakine, Médiator, l’Hexagone a aussi eu son lot de scandales sanitaires mais toujours très circonscrits…

Outremer, ce type de scandale a été de tout autre ampleur, touchant l’ensemble des populations, souvent parce que les autorités censées protéger ont failli….

Comment ne pas mentionner l’empoisonnement de 90% des Antillais, Guadeloupéens, Martiniquais, au chlordécone parce que ceux qui étaient censés nous protéger ont accordé des dérogations pour l’usage de ce pesticide, sacrifiant notre santé sur l’autel du capitalisme...

Comment ne pas évoquer les produits plus sucrés ici qu’ailleurs, pendant des décennies, avec toutes les conséquences néfastes sur la santé, toujours par souci de rentabilité… Il a fallu se battre et attendre 2013 pour qu’une loi nous mette enfin au même niveau qu’outre Atlantique, le saccharose dans les produits manufacturés.

Comment ne pas parler du taux de mercure dans les eaux et le sol guyanais et des conséquences sur la santé des peuples autochtones, à cause de l’exploitation des sites aurifères.
De nombreuses organisations non gouvernementales jugent les autorités françaises coupables d’inaction pour faire respecter les règles.

Comment passer sous silence les essais nucléaires français en Polynésie et les conséquences de la radioactivité sur la santé de la population.

Taux de vaccination en Polynésie à peine 20%, en Guyane à peine 5...

Alors bien sûr, comme partout en France, il existe de la méfiance envers le vaccin. Mais si chez nous ou en Polynésie, elle est deux fois plus importante, presque 10 fois plus importante en Guyane, c’est peut-être vers ces scandales qu’il faut regarder….

Et au lieu de se poser en donneur de leçons, tenter de redonner confiance aux populations…

Car la confiance, c’est comme l’amour, elle se travaille et s’obtient par des preuves au quotidien.

Bonne journée.