La victoire du 8 mai 1945 dignement célébrée en Guadeloupe et dans les îles du Nord

histoire
Le préfet de Saint-Barthélemy et Saint-Martin dépose une gerbe pour les victimes de la 2nde guerre mondiale - 8 mai 2022.
Le préfet de Saint-Barthélemy et Saint-Martin dépose une gerbe pour les victimes de la 2nde guerre mondiale - 8 mai 2022. ©Préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin
Trois cérémonies en Guadeloupe, une à Saint-Martin et une autre à Saint-Barthélemy. Comme partout en France, la victoire des Alliés du 8 mai 1945 et la fin de la seconde guerre mondiale ont été célébrées, sous nos latitudes. Au sein des protagonistes, des représentants de la jeune génération et la pensée de la guerre en Ukraine.

Comme chaque année depuis 77 ans, le 8 mai, la fin de la seconde guerre mondiale et la Victoire des Alliés de 1945, contre l’Allemand nazie sont célébrées partout en France. 

En Guadeloupe et dans les îles du Nord, plusieurs cérémonies protocolaires ont été organisées, en présence des autorités militaires, d’élus et des représentants des associations patriotiques.  

Le premier rendez-vous de la journée était à 8h00, sur la place de la Victoire, à Pointe-à-Pitre.
Le sous-préfet de Pointe-à-Pitre, Bruno André, a participé à une cérémonie sur la place Frédéric Jalton, aux Abymes, à 10h30.
Le préfet de région, Alexandre Rochatte, était lui présent sur le Champ d'Arbaud, à Basse-Terre.  

Cette année, l’évènement a une résonnance particulière, alors que sévit le conflit armé opposant la Russie à l’Ukraine.

Une large place laissée aux jeunes à Basse-Terre

Outre les officiels habituels, une classe de première du pensionnat de Versailles était présente, sur le Champ d’Arbaud.

8 mai 2022 : classe de première du pensionnat de Versailles
8 mai 2022 : classe de première du pensionnat de Versailles. ©Olivier Duflo - Guadeloupe la 1ère

Des jeunes qui, conscients de l’actualité, ont eu une pensée pour ce qui se passe en Ukraine. C’est le cas de Florian Velluz et d’Anaïs Cango, tous deux élèves de Versailles, à qui une large place a été donnée, lors de la cérémonie.  

Des jeunes parties prenantes de la célébration du 8 mai 1945. ©Rudy Rilcy et Olivier Duflo – Guadeloupe La 1ère

Pour le préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte, les comparaisons entre la seconde guerre mondiale et le conflit en Ukraine raisonnaient sur cette journée nationale :

Alexandre Rochatte, préfet de Guadeloupe ©Rudy Rilcy et Olivier Duflo – Guadeloupe La 1ère

Comme de coutume, des médailles et des diplômes d’honneur de porte-drapeau ont été remis.

8 mai 2022 : traditionnelles remises de médailles et de diplômes d’honneur de porte-drapeau.
8 mai 2022 : traditionnelles remises de médailles et de diplômes d’honneur de porte-drapeau. ©Olivier Duflo - Guadeloupe la 1ère

La mémoire des soldats morts pour la France a été honorée.

8 mai 2022 : la mémoire des soldats morts pour la France honorée.
8 mai 2022 : la mémoire des soldats morts pour la France honorée. ©Olivier Duflo - Guadeloupe la 1ère

De cette journée, plusieurs jeunes élèves garderont en mémoire le fait d’avoir été distingués dans le cadre du concours de la résistance et à la déportation.

8 mai 2022 : remise de prix aux jeunes lycéens
8 mai 2022 : remise de prix aux jeunes lycéens. ©Olivier Duflo - Guadeloupe la 1ère

Saint-Martin et Saint-Barthélemy à l’unisson  

C’est face au monument aux morts de la collectivité de Saint-Martin que le préfet Vincent Berton a commémoré le 77ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, en présence des élus locaux, des membres de l'association des Anciens combattants de Saint-Martin et des représentants des forces de la Gendarmerie Nationale.

Célébration du 8 mai à Saint-Martin
Célébration du 8 mai à Saint-Martin. ©Préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Enfin, c’est à l’hôtel de la collectivité de Saint-Barthélemy que les élus du conseil territorial ont célébré cette fête nationale.
Là aussi, une place a été faite à la jeune génération, afin que les enfants s’approprient les valeurs défendues par ceux qui ont donné leur vie, pour défendre la France.

Célébration du 8 mai à Saint-Barthélemy
Célébration du 8 mai à Saint-Barthélemy. ©Collectivité de Saint-Barthélemy

Mais, ici et là, peu ou pas de référence aux dissidents, ces soldats volontaires issus des Antilles-Guyane, qui ont bravé le danger pour aller au secours de la Mère Patrie, ce qui aurait donné une plus grande tonalité locale à cet évènement.