Le 3ème âge : Un défi pour la Guadeloupe

solidarité
3ème âge
©Société de Gériatrie et Gérontologie de la Guadeloupe
La Semaine Bleue est l'occasion de faire l'état des lieux de la situation des personnes âgées en Guadeloupe. En mai dernier, l’INSEE a publié une enquête intitulée ‘’La Guadeloupe face au défi de la dépendance des séniors à l’horizon 2030’’

Si pour certains demain c’est loin, la Guadeloupe doit préparer la vie de ses anciens. Dans une enquête publiée en Mai dernier,  L’INSEE rappelle que l’avenir est à nos portes et qu’il faut le préparer. L’institut National de la Statistique et des Etudes Economiques propose une projection du vieillissement en Guadeloupe. Les chiffres se profilent jusqu'en 2030, plus de 132 000 personnes, en Guadeloupe, seront âgées de plus de 60 ans et 28 000 d’entre elles, seront en perte d’autonomie.

Selon l’INSEE, les plus de 75 ans, seront près de 20 000 a être touchés par une dépendance forte et pour ces raisons, il convient d’anticiper les choses.

Les femmes seront les plus touchées par cette situation et représenteraient  les 2/3 des personnes dépendantes.

Si le vieillissement semble inéluctable, il faudra cependant adapter la prise en charge des plus âgées.

Plus de 6000 emplois à créer face à ce vieillissement

Du coup, il faudra créer des emplois et embaucher dans les secteurs de l’accompagnement et de la prise en charge. Plus de 6000 emplois seront nécessaires à la fois dans les Ephad mais aussi dans les unités de soins. Les aidants familliaux ne suffiront pas au regard des pathologies lourdes qui découlent de ce vieillissement.

Si le maintien à domicile pour les personnes âgées semble privilégié, reste que la taille des lieux d’habitation est souvent inadaptée pour ces personnes. Là encore, il faudra accompagner les familles et prévoir des solutions. Cette enquête de L’INSEE réalisée en partenariat avec l’ARS, révèle qu’il faut absolument penser le vieillissement et anticiper la perte d’autonomie de milliers de Guadeloupéens.