Le calvaire des parents d'élèves au milieu de la crise Omicron

santé
entrée d'une école du Gosier
©O. Duflo
Deuxième semaine de classe pour cette année 2022 et deuxième semaine de tracasseries pour les parents d'élèves qui doivent conjuguer avec les règles sanitaires pour scolariser leurs enfants. En la matière, chacun dépend de la situation de l'établissement au quotidien

Nouvelle semaine de cours et nouvel instant d'épreuves pour les parents d'élèves. L'accueil des enfants dépend désormais de son état sanitaire, positif ou négatif à la Covid 19, mais aussi de la présence réelle du ou des enseignants et autres intervenants. Enfin, si les règles ont été assouplies entre temps, beaucoup d'enfants, considérés comme cas contacts la semaine dernière, ont dû être sousmis au test pour savoir s'ils pouvaient revenir à l'école sans risque de contagion.
Presqu'un tirage au sort pour des parents souvent compréhensifs et même, résignés.
Les parents

©Guadeloupe
Noah et sa maman
©O. Duflo

Noah a eu moins de chance. Cas contact la semaine dernière, il est depuis obligé de rester chez lui.

Caroline Sanchez, maman de Noah

©Guadeloupe

Pour autant, même s'il doit retourner à l'école dés demain, la maman de Noah est loin d'être rassurée. Ce contexte de contamination générale n'est pas pour la rassurer. Noah est asthmatique et elle ne voudrait pas l'exposer à cet autre risque. En attendant, il lui faut organiser la scolarité de l'enfant malgré tout.

Caroline Sanchez, maman de Noah

©Guadeloupe

Comme elle, d'autres parents s'interrogent sur ce que sera demain. Entre la situation sanitaire particulièrement compliquée et le regain de tension dans la situation sociale, ils sont plutôt résignés sur ce que sera vraiment l'année scolaire de leurs enfants.