Le Centre hospitalier de Basse-Terre retrouve un fonctionnement normal

hôpital
Centre Hospitalier de Basse-Terre
©R. Defrance
Après un pic réel au début de la cinquième vague, le Centre hospitalier de Basse-Terre connait une phase relativement calme. Elle lui permet de prendre en charge les autres pathologies souvent reportées en période de pression du fait des nombres de cas Covid à traiter

Une journée presque normale au Centre hospitalier de Basse-Terre. Sur les 24 lits dédiés au traitement des patients Covid, 17 seulement sont occupés. 3 d'entre eux sont en réanimation. 
C'est que le CHBT enregistre depuis quelque temps une phase descendante en matière d'hospitalisation. Un bon signe pour la direction de l'établissement .

Christine Wilhem directrice du CHBT
 

©Guadeloupe

Au service des Urgences Covid, l'équipe médicale souffle un peu. Elle peut désormais gérer plus facilement les autres pathologies. Tous restent cependant attentifs mais ils soulignent les circonstances de cet état de fait : un variant Omicron qui aura eu moins de conséquences néfastes que son prédécesseur Delta.
Dr. Michaël Sengonul, médecin urgentiste
 

©Guadeloupe
Médecine CHBT
©R. Defrance

Le constat est le même dans l'unité de médecine C dédié à l'hospitalisation de patients Covid. Même si aucun des lits installés n'est actuellement disponible.
Dr. Stéphane Pelczar, Chef de Pôle

©Guadeloupe

Globalement, tous les praticiens s'ccordent à dire que la situation s'améliore en réanimation mais les services hospitaliers restent tout de même surchargés. Il n'en sont pas encore à vivre des jours meilleurs.