Le CHU de Guadeloupe soutenu par la réserve sanitaire

coronavirus
la reserves au chevet des malades
©R. Malety
Depuis  le début de la crise des réservistes sanitaires effectuent des missions pour renforcer les équipes de soignants en Guadeloupe. Ils sont là pour soulager les équipes face à la montée de la COVID 19. Depuis hier, une nouvelle vague de réservistes est arrivée au sein de l'unité COVID
La chef d'équipe des réservistes sanitaires et le directeur médical de la crise du CHU effectuent ensemble une visite des services où les réservistes ont été répartis.
arrivée des réservistes
©R. Malety
Des médecins, des infirmiers ou encore des aides-soignants, sont arrivés en renfort pour aider le personnel de l'hôpital.
Le service de chirurgie digestive est, depuis deux semaines, transofrmés en unité COVID.
Vingt lits sont occupés par des patients ateints du virus, pour une capacité de vingt-quatre lits. 
Il a donc fallu s'organiser très vie.
malades unités covid
©R. Malety
Dr. Thierry Burlot, chef du service de mèdecine polyvalente du CHU 
©guadeloupe
Chaque réserviste est là pour une mission de quinze jours.
En quelques heures; le Dr. Chevalier découvre les équipes et son nouvel environnement de travailL
©guadeloupe
 
equipe mixte covid
©R. Malety
Le personnel du CHU s'épuise face à une affluence grandissante de cas COVID.
Gwendoline Cabo est une jeune infirmière réserviste originaire de Bretagne. Elle en est à sa deuxième mission, animée de la même envie d'aider
©guadeloupe
Ils sont vingt-et un au CHU, trente-six au total en Guadeloupe, à être mobilisés pour travailler aux côtés des soignants guadeloupéens. Tous volontaires pour apporter leur contribution alors que la prise en charge des malades s'intensifie et se complique au fil des semaines.