Le confinement apaise les poissons

environnement
Excursions sous-marine
©Sensations
La revue « Environmental Pollution » vient de publier les conclusions d'une expérience mener à la Marina pour mesurer l’intensité et le niveau de vocalisation des poissons dans la Marina pendant cette phase de confinement... Une période en sourdine pour les poissons aussi..

Certaines espèces de poissons communiquent entre elles en émettant des vocalises, des sons. La bioacoustique se charge d’étudier ce phénomène ;

Il y a deux ans Frédéric Bertucci un spécialiste du domaine a collaboré avec le laboratoire de Biologie des Organismes et des Ecosystèmes Aquatiques de l’Université des Antilles, le laboratoire BOREA. Avec le soutien du Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement le CRIOBE et le laboratoire de morphologie fonctionnelle et évolutive de l’Université de Liège ce dernier a procédé à un certain nombre de découvertes dont certaines ont fait l’Object de publication.

Dernière parution en date, l’effet du confinement sur la bioacoustique sous-marine. Profitant du net ralentissement de l’activité humaine en mer notamment, le scientifique a procédé à des mesures dans le chenal du port de Pointe à Pitre

Résultat : les poissons émettaient moins de sons en quantité et en intensité que lors d’une activité humaine normale.

Sébastien Gilles Guadeloupe La 1ère

Voir aussi : 

Environmental Pollution

excursions sous marine 2
©Sensations